Recherche

Planète Nintendo

Tag

mario kart

Mario Kart 8 : zoom sur le DLC 2

L’attente touche à sa fin : le deuxième (et dernier ?) DLC de Mario Kart 8 arrivera dès jeudi prochain.

Et Nintendo en a déjà profité pour dévoiler les huit circuits qui composeront ce pack. Au programme :

  • 3 personnages : Villageois, Marie, Bowser Skelet
  • 4 véhicules : Malécycle (moto), Scooter AC (moto), Autorhino (Kart), Magikart (Kart)
  • 8 circuits :Mario Kart 8 (Wii U)
    • Animal Crossing: Un circuit spécial inspiré du jeu Animal Crossing. La saison changera à chaque fois que vous piloterez, et passera du printemps à l’été, de l’automne à l’hiver.
    • Big Blue:Une version remasterisée du circuit Big Blue présent dans les jeux F-ZERO.
    • Métro Turbo: Progressez dans les tunnels souterrains du métro et évitez les trains à contresens pour atteindre l’arrivée.
    • Passage Feuillage: Grimpez ou dévalez un arbre géant peuplé de Toads et de Maskass, et explorez un paysage mystérieux.
    • Parc Baby (GameCube): Unremake haute définition d’un circuit présent dans Mario Kart: Double Dash! Préparez-vous à une course chaotique sur 7 tours.
    • Pays Fromage (GBA): Un remake haute définition d’un circuit présent dans Mario Kart: Super Circuit, regorgeant d’obstacles en fromage, et comprenant même un Chompenchaîné,géant et affamé!
    • Koopapolis (3DS): Un remake haute définition d’un circuit présent dans Mario Kart 7.Foncez sous une pluie battante, en pleine nuit, dans une ville contrôlée par Bowser, uniquement éclairée par de magnifiques néons publicitaires.
    • Route Ruban (GBA): Un remake haute définition d’un circuit présent dans Mario Kart: Super Circuit. Découvrez un monde miniature, fait de rubans et de jouets.
Publicités

L’égout Piranha en 200cc dans Mario Kart 8

Mario Kart 8 (Wii U)

Pour ceux qui n’auraient pas été convaincus par les premières images du mode 200cc de Mario Kart 8, voici une nouvelle vidéo se déroulant cette fois dans l’égout Piranha.

Rendez-vous le 23 avril pour tester tout cela par vous-même !

Et voici à quoi ressemblera une course en 200cc dans Mario Kart 8

Mario Kart 8 (Wii U)

Annoncé parmi de nombreuses autres mises à jour logicielles lors du dernier Nintendo Direct, le nouveau mode 200cc de Mario Kart 8 s’illustre un peu plus en détails au travers de deux vidéos qui donnent le ton.

La première se déroule au Lagon tourbillon, et met côte-à-côte un pilote jouant en 150cc et un autre en 200cc. La différence est flagrante, puisque l’on termine le circuit avec près de 15 secondes d’écart.

Sur le volcan grondant, la maitrise du frein sera indispensable pour espérer s’en sortir, mais vous pourrez compter sur de nouveaux raccourcis seulement empruntables à cette vitesse.

Nintendo Direct 2-04-2015 : le compte-rendu complet !

Nintendo tenait cette nuit une présentation Nintendo Direct lors de laquelle les présidents des branches japonaise et européenne se sont succédés pour annoncer quelques nouveautés, mais surtout de nouvelles mises à jour pour les jeux existant, et un nombre impressionnants de nouvelles figurines amiibo.

Voici les informations principales à retenir, issues du communiqué de presse.

Toujours plus d’amiibo

Commençons par ceux-ci justement, puisqu’on ne pouvait pas les manquer durant la présentation.

Les collectionneurs seront ainsi ravis d’apprendre l’arrivée en mai de deux nouveaux amiibo dans la collection Super Smash Bros. : Amphinobi et Rondoudou. Ils seront rejoints en juin par Palutena, Pit maléfique, Samus sans armure et Ganondorf. En juillet, ce sont Olimar, Dr Mario et Bowser Jr. qui arriveront dans la famille amiibo. Mewtwo et Lucas sont également prévus plus tard cette année.

En mai, amiibo Touch & Play: Nintendo Classics Highlights sera disponible au téléchargement et gratuitement sur le Nintendo eShop de la Wii U. Dans ce titre, les utilisateurs de la Wii U pourront déverrouiller plusieurs séquences de trois minutes tirées d’une sélection de titres NES et Super NES en touchant tout simplement leur Wii U GamePad avec un amiibo.

Une nouvelle série d’amiibo Yoshi réalisés en laine sortira en même temps que Yoshi’s Woolly World. Il suffira de toucher le GamePad avec un de ces amiibo de laine au cours d’une partie de Yoshi’s Woolly World pour qu’un autre Yoshi apparaisse, permettant au joueur de contrôler Double Yoshi. Cet amiibo Yoshi de laine sera disponible en trois couleurs : vert, rose et bleu ciel.

En même temps que le lancement de Splatoon, le 29 mai, sortiront les figurines amiibo Inkling ainsi qu’une édition spéciale comprenant un exemplaire du jeu et un amiibo Inkling calamar. En touchant le GamePad avec l’un de ces amiibo, les joueurs de Splatoon auront peut-être accès à des missions spéciales permettant des déverrouiller des armes et des équipements.

À partir du 23 avril, une mise à jour téléchargeable gratuite de Mario Kart 8 autorisera la compatibilité avec neuf figurines amiibo supplémentaires : Wario, PAC-MAN, Olimar, Bowser, Sonic, Toad, le Villageois, Harmonie et Mega Man. Les joueurs peuvent utiliser ces amiibo pour que leurs Mii enfilent les tenues aux couleurs des amiibo.

Enfin, les amiibo prendront une toute nouvelle forme prochainement. Le premier jeu de cartes amiibo proposera les personnages Animal Crossing et sera compatible avec le nouveau jeu Animal Crossing: Happy Home Designer. Le lecteur/enregistreur NFC destiné aux Nintendo 3DS, Nintendo 3DS XL et Nintendo 2DS et compatible avec les figurines et les cartes amiibo sera commercialisé en même temps.

Sur Wii U

Sur Wii U, voici une sélection des annonces qu’il ne fallait pas manquer.

Mario Maker arrivera en septembre et permettra aux utilisateurs de créer aisément leurs propres stages Mario et de les partager en ligne avec des joueurs du monde entier ! Le lancement du jeu sera le point central des festivités organisées pour le 30e anniversaire de Super Mario Bros.

Outre les modes « guerre de territoire » solo et en ligne, le jeu de tir Splatoon comprendra aussi un mode compétitif « match pro » dans lequel les joueurs seront classés et associés en fonction de leurs victoires lors de parties multijoueur à 4 contre 4. Ce jeu proposera aussi un « dojo ». Dans ce mode, les joueurs pourront disputer des combats 1 contre 1 avec des amis. Un joueur se servira du GamePad tandis que l’autre jouera sur l’écran de la télévision, et tous deux devront éclater le plus grand nombre de ballons. Splatoon sortira exclusivement sur Wii U le 29 mai.

Le magnifique Yoshi’s Woolly World sortira le 26 juin. Il débordera littéralement de défis et de secrets à découvrir. Outre le mode classique habituel, Yoshi’s Woolly World propose le mode relax, dans lequel les joueurs de tous niveaux incarneront Yoshi ailé.

Pour la première fois dans la série Mario Kart, une catégorie 200cc est disponible dans Mario Kart 8. Encore plus puissante que les 150cc, cette nouvelle catégorie de machines ultra rapides sera disponible pour tous les circuits et le freinage constituera un facteur important lors des courses. Cette nouvelle catégorie des 200cc sera disponible lors d’une mise à jour téléchargeable gratuite de Mario Kart 8 à partir du 23 avril. Le même jour sortira le pack DLC 2 Mario Kart 8 basé sur Animal Crossing et proposant trois personnages, quatre véhicules et huit nouveaux circuits.

Les grands classiques Nintendo 64 et Nintendo DS arrivent sur la console virtuelle de la Wii U. Dès aujourd’hui, Mario Kart DS et WarioWare Touched! pour Nintendo DS ainsi que Super Mario 64 et Donkey Kong 64 pour Nintendo 64 seront proposés. Lorsque vous jouerez à des jeux Nintendo DS, la combinaison télévision-GamePad permettra plusieurs configurations à deux écrans tandis que les jeux Nintendo 64 compatibles avec le Rumble Pak vibreront tout de même avec les manettes Wii U. Parmi les jeux qui sortiront ensuite, vous trouverez Paper Mario pour Nintendo 64 et Yoshi’s Island pour Nintendo DS en mai.

À mi-chemin entre Shin Megami Tensei & Fire Emblem : Les maîtres du jeu de rôle au sein d’ATLUS développent un RPG moderne sur Wii U se déroulant dans l’univers de Persona, mettant l’accent sur le gameplay de Shin Megami Tensei et reprenant des personnages de la série Fire Emblem.

Les fans qui réclament à corps et à cris de pouvoir jouer au dernier titre de la série à haute tension Project Zero verront leur souhait exaucé avec la sortie dans le courant de l’année du jeu sur Wii U. Les joueurs incarneront l’un des trois personnages et exploreront la station touristique maudite du Mont Hikami. Le Wii U GamePad sert de caméra pour découvrir les différents lieux et vous imprégner de l’atmosphère surnaturelle, mais aussi de moyen de défense contre les esprits hostiles lors d’actions rapides.

Sur Nintendo 3DS

Enfin, les joueurs nomades n’ont pas été oubliés, avec une série de nouveautés à venir sur leur console portable préférée.

Animal Crossing: Happy Home Designer se concentrera sur l’aspect décoration et aménagement intérieur des jeux Animal Crossing. Les animaux demanderont aux joueurs de concevoir des maisons pour eux, et ces architectes en devenir devront répondre aux attentes des animaux en termes d’ameublement et de décoration. En scannant une des nouvelles cartes amiibo de la série Animal Crossing sur le lecteur/enregistreur NFC d’une console New Nintendo 3DS, les joueurs peuvent concevoir une pièce pour le personnage de la carte et scanner d’autres cartes pour inviter de nouveaux personnages. Animal Crossing: Happy Home Designer sortira cet automne.

Pour la première fois de la série Fire Emblem, le personnage principal jouable n’est pas seulement un avatar personnalisable, mais le héros ou l’héroïne du jeu. Les joueurs devront choisir l’une des deux grandes voies, une des deux expériences proposées, le clan Hoshido pour une expérience plus traditionnelle ou le clan Nohr qui complique l’histoire et augmente le niveau de difficulté. Le nouveau jeu Fire Emblem sera disponible pour les consoles de la famille Nintendo 3DS en 2016.

Le pack de deux jeux en un Puzzle & Dragons Z + Puzzle & Dragons: Super Mario Bros. Edition sera disponible à partir du 8 mai. Puzzle & Dragons Z combine les grands mécanismes d’un jeu de stratégie et d’énigmes, un RPG doté de nombreux donjons et un jeu d’aventure regorgeant de monstres. Puzzle & Dragons: Super Mario Bros. Edition reprend le même gameplay, dans l’univers Super Mario Bros. cette fois. Pour ceux d’entre vous qui ne peuvent pas attendre le jour J, une démo gratuite de Puzzle & Dragons: Super Mario Bros. Edition sera disponible sur le Nintendo eShop de la Nintendo 3DS.

Disponible dès le 15 mai, Code Name: S.T.E.A.M. est un jeu de tir et de stratégie au tour à tour proposant un très grand contenu solo et multijoueur. Le jeu multijoueur est possible aussi bien en local qu’en ligne dans différents modes tels que MATCH À MORT où chaque tour ne dure que 60 secondes, Medal Battle, où chaque équipe s’affronte pour récupérer le maximum de médailles dans un nombre de tours et un temps limités, et A.B.E. VS A.B.E., où les joueurs se combattent en utilisant un robot géant inspiré d’Abraham Lincoln en personne. Les joueurs pourront participer aux tournois avec les joueurs du monde entier et même héberger leurs propres tournois.

Le 16 avril prochain, deux nouveaux jeux Place Mii StreetPass pourront être achetés. Dans le Club de pêche StreetPass, les joueurs se rendent sur les îles pour essayer d’attraper plus de 150 espèces de poissons et de monstres légendaires avec des appâts obtenus auprès des personnages Mii rencontrés via StreetPass. Dans Apocalypse StreetPass, les joueurs récupèrent des objets selon les hobbies de leurs personnages de la place Mii StreetPass afin de vaincre une horde de zombies. Les fans pourront également acheter une place Mii StreetPass Premium, ce qui permet d’ajouter des fonctions telles que le Calendrier StreetPass et le nouveau Salon VIP.

Les développeurs du célèbre HAL Laboratory, créateurs de la série Kirby, nous proposent aujourd’hui BOXBOY!. Dans ce jeu d’énigme et de plateforme monochrome, les joueurs devront créer et manipuler des blocs pour venir à bout de plus de 150 niveaux difficiles.

Le dernier jeu de la série Pokémon Rumble est gratuit (avec du contenu payant) et contient 719 Pokémon, aussi bien issus des Pokémon Version Rouge et Pokémon Version Bleue originaux que des récents Pokémon Oméga Rubis et Pokémon Alpha Saphir. Pokémon Rumble World sera disponible sur le Nintendo eShop de la Nintendo 3DS à partir du 8 avril.

Et aussi… des nouvelles de Super Smash Bros.

Comme annoncé précédemment, Mewtwo rejoindra la liste des combattants de Super Smash Bros. for Wii U et Nintendo 3DS en tant que personnage téléchargeable le 28 avril. Les joueurs qui auront acheté et enregistré les deux versions du jeu au 31 mars recevront des codes de téléchargement gratuits pour Mewtwo le 15 avril. En outre, Lucas, le personnage plébiscité de MOTHER3, la suite d’EarthBound distribuée uniquement au Japon, devrait rejoindre le casting des combattants de Super Smash Bros. en juin. Il pourra être acheté en tant que DLC. Après une mise à jour du logiciel le 15 avril, les joueurs de Super Smash Bros. peuvent aussi acheter des tenues supplémentaires pour leurs combattants Mii, dont celles inspirées de séries de grands jeux tels que The Legend of Zelda, Xenoblade Chronicles et la série Mega Man de Capcom.

Dès aujourd’hui, les fans de Super Smash Bros. peuvent également se rendre sur le site http://www.smashbros.com/fr/ pour participer à un scrutin des combattants de Smash Bros. Les fans peuvent voter pour le personnage qu’ils voudraient voir ajouté à Super Smash Bros. for Wii U et Nintendo 3DS.

Dossier : c’est dans la boite… et en couleurs !

Nintendo a révélé tout récemment le look qu’arboreront les futures jaquettes des titres exclusifs à sa nouvelle console New Nintendo 3DS. l’enjeu est de taille, puisqu’il faut à tout prix éviter de semer la confusion dans l’esprit du consommateur déjà bien embrouillé devant le nom de la nouvelle portable, et qui risquerait d’acheter un jeu qu’il ne pourra pas utiliser sur son ancien modèle.

C’est finalement pour une boite noire que Nintendo a opté, là où les boites des jeux Nintendo 3DS habituels sont blanches. La mention « exclusivement pour New Nintendo 3DS » semble bien mise en évidence, et est positionnée à l’horizontale, alors que le logo Nintendo 3DS précédent était affiché verticalement.

Cela sera-t-il suffisant pour éviter toute confusion ? L’avenir nous le dira.

Cette annonce m’a en tout cas donné l’envie de réunir pour vous toutes ces boites de jeu aux couleurs farfelues.

Saviez-vous par exemple qu’au Japon, les boites noires sont déjà utilisée pour les jeux Nintendo 3DS dits « matures », pour joueurs confirmés, ou plus généralement classés C, D ou Z par l’organisme CERO. C’est le cas par exemple pour la série Monster Hunter. Pour les jeux Wii U, c’est le bleu foncé qui vient remplacer le bleu azur lorsque le jeu est conseillé aux joueurs aguerris. Une tendance initiée sur Wii, et qui n’a jamais été suivie en Europe, à l’exception notoire de Pandora’s Tower.

Mais lorsque l’on parle de couleurs, impossible de ne pas citer les jeux de la série Pokémon. Si Nintendo a cessé de colorer les cartouches de jeux depuis l’arrivée de la Nintendo DS, les fans ont eu la surprise de voir débarquer des boites rouges et bleues pour les derniers Pokémon Rubis Oméga et Saphir Alpha.

La série des New Super Mario n’est pas en reste, avec New Super Mario Bros. Wii et sa boite rouge, New Super Mario Bros. 2 et sa boite jaune en références aux nombreuses pièces qu’il vous faudra amasser, mais aussi New Super Luigi U et sa boite verte, évidemment. Seuls New Super Mario Bros. et New Super Mario Bros. U n’ont pas bénéficié de ce traitement coloré.

Aux Etats-Unis, Mario inspire également les designers puisque les titres Mario Kart 7, Mario Kart 8 et Super Mario 3D Land ont vu leurs boitiers se teindre de rouge.

Il faut remonter à l’époque de la Nintendo GameCube pour retrouver des boites différentes, et en particulier celle de The Legend of Zelda: The Wind Waker, toute de doré vêtue, comme on pouvait s’y attendre. La gamme « Le Choix des Joueurs » a quant à elle bénéficié d’une jolie teinte argentée et était rapidement identifiable en rayons, à l’inverse des boites de la gamme budget sur Wii « Nintendo Selects », restées blanches. À noter également : un discret bleu foncé pour Super Mario Sunshine et du rouge à nouveau pour Mario Kart: Double Dash!! dans certains territoires seulement.

Mario Kart 8 : vidéo de la performance des musiciens

Mario Kart 8 (Wii U)

Vous le savez, avec l’arrivée la semaine dernière du premier pack de contenu additionnel, Mario Kart 8 s’est enrichi de huit nouveaux circuits… et des pistes musicales qui vont avec. Parmi elles, des thèmes inédits comme celui de la Route du dragon, mais aussi des remixes d’autres mélodies bien connues, comme les thèmes principaux de F-Zero et de The Legend of Zelda.

Je vous propose de découvrir en vidéo la performance de l’orchestre qui se cache derrière ces morceaux. Impressionnant !

Zoom sur les circuits du 1er DLC Mario Kart 8

Mario Kart 8 (Wii U)

Vous l’avez attendu, il est enfin là : le premier pack de contenu additionnel pour Mario Kart 8. Proposé à 8 EUR (ou 12 EUR si vous optez pour les deux packs d’un coup), celui-ci ajoutera à votre jeu 3 personnages (Mario tanuki, Peach chat et Link), 4 karts, mais aussi et surtout 8 nouveaux circuits. Si vous n’êtes pas encore totalement convaincu, pourquoi ne pas jeter un œil à cette vidéo récapitulative ?

Nintendo Direct : les annonces à ne pas manquer

Nintendo (violet)

Pour son grand retour après plus de six mois d’absence, Satoru Iwata n’a pas fait les choses à moitié lors de la présentation du dernier Nintendo Direct, diffusé hier soir. La grosse surprise était bien entendu l’annonce de The Legend of Zelda: Majora’s Mask 3D, le remake du célèbre jeu sur Nintendo 64, qui arrivera sur Nintendo 3DS au printemps 2015, accompagné d’une édition limitée. Au cours de ce Nintendo Direct, on en a également appris davantage sur les prochains jeux Wii U tels que Splatoon, Xenoblade Chronicles X, Kirby et le pinceau arc-en-ciel et Captain Toad: Treasure Tracker. De leur côté, les fans de la Nintendo 3DS en savent maintenant plus sur Code Name : S.T.E.A.M. et Monster Hunter 4 Ultimate.

Egalement à retenir, l’arrivée le 13 novembre du premier pack de contenu additionnel Mario Kart 8 et la compatibilité du jeu avec les figurines amiibo, qui vous permettront de débloquer des costumes pour vos Mii.

Enfin, une large page était dédiée aux développeurs indépendants qui rivalisent d’originalité au travers des jeux qu’ils proposent sur le Nintendo eShop. Shovel Knight est ainsi disponible depuis la fin de la présentation, sur Nintendo 3DS et Wii U, tandis que SteamWorld Heist, Shantae and the Pirate’s CurseSwords & Soldiers 2 et Affordable Space Adventures arriveront prochainement.

Mario Kart 8 : zoom sur l’arène d’Excitebike

Mario Kart 8 (Wii U)

En plus du circuit Yoshi annoncé la semaine dernière, le premier ensemble de contenu additionnel, toujours prévu pour novembre, ajoutera à Mario Kart 8 un circuit sur le thème du classique NES Excitebike.

Composé de rampes de lancement, de flaques de boue et d’un terrain particulièrement vallonné, ce dernier aura la particularité de voir son tracé modifié à chaque fois que vous sélectionnerez le circuit, pour une expérience différente à chaque partie ! Un circuit standard existe néanmoins pour le mode Contre-la-montre.

Mario Kart 8 : le circuit Yoshi de retour !

Mario Kart 8 (Wii U)

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un premier pack de contenu téléchargeable pour Mario Kart 8 arrive dès le mois prochain. Celui-ci contiendra 3 nouveaux pilotes, 4 nouveaux karts, mais aussi et surtout 2 nouvelles coupes proposant 4 circuits chacune.

Pour rappel, on connait déjà le nom des nouveaux personnages – Link, Mario tanuki et Peach chat – ainsi que les 4 nouveaux karts – le Blue Falcon, l’Intrépide (Mario Kart DS), le Destrier de légende et le Buggy tanuki.

Ce que l’on ne connaissait pas encore, ce sont les huit circuits qui seront proposés. Aujourd’hui, Nintendo lève le voile sur l’un d’entre eux : le circuit Yoshi, qui apparaitra donc en tant que circuit retro.

En effet, le circuit Yoshi est d’abord apparu dans Mario Kart: Double Dash!! sur Nintendo GameCube, en 2003, avant d’être inclus dans Mario Kart DS en 2005.

Comme son nom l’indique, le tracé du circuit reproduit la forme d’un Yoshi de profil, ce qui en fait une course assez sinueuse aux virages parfois étroits. Elle est également parsemée d’une série de plantes Piranha affamées…

Avez-vous hâte de faire crisser vos pneus sur ce circuit ?

Que penser des DLC Mario Kart 8 ? Mon analyse

On peut dire que Nintendo a surpris tout le monde en annonçant récemment deux packs de contenu téléchargeable (DLC) pour Mario Kart 8. Certes, nombreux étaient les joueurs à espérer secrètement leur arrivée, mais qui aurait parié sur l’arrivée des univers de Zelda et Animal Crossing au sein de la licence Mario Kart ?

Que faut-il penser de l’arrivée des DLC et que cela présage-t-il pour l’avenir de la saga ? Éléments de réponse.

Le contenu

Petite piqûre de rappel pour ceux qui ne suivent pas l’actualité de près. Nintendo propose dès aujourd’hui de précommander deux packs de contenu additionnel pour Mario Kart 8. Ceux-ci seront disponibles fin novembre 2014 et fin mai 2015 respectivement. Ils sont vendus au pris de 8 EUR le pack ou 12 EUR les deux packs.

Le premier pack, sur le thème de The Legend of Zelda, inclura :

  • 3 personnages : Mario tanuki, Peach chat et Link,
  • 4 véhicules, dont un issu de la saga F-Zero,
  • 8 circuits, des nouveaux et d’autres tirés d’anciens épisodes, comme la Mine Wario (Wii).

Le deuxième pack, sur le thème de Animal Crossing, proposera :

  • 3 personnages : le villageois, Marie et Bowser Skelet,
  • 4 véhicules,
  • 8 circuits, des nouveaux et d’autres tirés d’anciens épisodes.

Une bonne chose, le mélange des licences ?

La première chose qui interpelle, c’est bien entendu l’arrivée surprise de personnages totalement extérieur à l’univers de Mario. Qui aurait imaginé un jour voir Link affronter le plombier moustachu au volant d’un véhicule de la série F-Zero ?

Les pessimistes diront que la série phare de Nintendo risque de s’égarer, de perdre en cohérence, et surtout de devenir un joli fouillis si le constructeur japonais se décidait à y introduire progressivement d’autres de ses séries principales. On se met sans mal à imaginer des courses dans l’espace avec Fox et Samus, ou à dos d’étoile filante façon Kirby. Surtout que la fameuse antigravité se prête à merveille à ce mélange des genres. On n’est pas bien loin de la formule Smash Bros., mais Nintendo a-t-il réellement l’intention d’en arriver là ? C’est peu probable. Le but est à mon sens de maintenir l’intérêt pour le jeu le plus longtemps possible et continuer à faire parler de lui… et de la console qui l’accompagne. Mario Kart est en effet l’exemple même du jeu qui s’écoule sur le long terme, et les périodes de sorties des DLC (à l’approche des vacances) semblent le confirmer.

L’autre danger, c’est le risque de faire perdre un peu de crédibilité aux séries utilisées. Si le monde d’Animal Crossing n’est finalement pas si éloigné de celui de Mario, l’arrivée de Link sur les pistes risque de faire grincer des dents. La légendaire série a en effet longtemps été considérée comme sacrée et de tels « écarts » n’auraient sans doute pas été envisageables jusqu’à il y a peu. Les choses ont néanmoins changé quelque peu avec les récentes apparitions de Link dans Link’s Crossbow Training, Nintendo Land, ou encore Hyrule Warriors.

Mélanger plusieurs univers pas forcément compatibles de prime abord risque donc de s’avérer particulièrement périlleux, mais peut aussi offrir un véritable vent de fraicheur à la saga si l’exercice est bien exécuté. Nintendo a toutes les cartes en main pour que ce soit le cas.

La valeur ajoutée

Là où les DLC Mario Kart 8 devraient mettre tout le monde d’accord, c’est sur son positionnement tarifaire. À l’heure où il n’est pas rare de devoir sortir le portefeuille pour débloquer des modes de jeu déjà disponibles mais simplement verrouillés par l’éditeur, ici, c’est 50 % de contenu supplémentaire que propose Nintendo pour une fraction du prix du titre complet. Il faut dire que pour les producteurs, la charge de travail est également moindre, puisque tous les outils sont déjà à leur disposition, tandis que l’inspiration viendra directement des licences utilisées.

En conclusion

Au final, l’annonce des DLC pour Mario Kart 8 n’est pas forcément une mauvaise chose, au contraire. Si les fans de la première heure seront peut-être affligés de voir le traitement réservé à Link, et le mélange des univers ne sera pas forcément au goût de tous, mais force est de constater que l’offre proposée semble largement valoir les 12 EUR réclamés. Reste à savoir où Nintendo s’arrêtera. Faut-il s’attendre à d’autres packs dans les années à venir ? La série va-t-elle progressivement glisser de Mario Kart à Nintendo Kart ? Voilà qui sera intéressant à observer !

Mario Kart 8 : le guide des secrets

Envie d’en savoir plus sur la tonne de secrets que renferme Mario Kart 8 ? Vous êtes à la bonne adresse ! Personnages cachés, éléments de personnalisation, et modes de jeu cachés n’auront bientôt plus de secrets pour vous. Alors, suivez le guide !

Personnages à débloquer

Les personnages suivants sont débloqués aléatoirement lorsque vous terminez en première position de n’importe quelle coupe.

  • Harmonie
  • Bébé Harmonie
  • Lakitu
  • Iggy
  • Larry
  • Lemmy
  • Ludwig
  • Morton
  • Roy
  • Wendy
  • Toadette
  • Peach d’or rose
  • Metal Mario

Le personnage suivant est débloqué lorsque vous terminez toutes les coupes pour la première fois :

  • Mii, léger, moyen ou lourd

Débloquer le mode Miroir

Remportez le trophée en or dans chacune des coupes en 150 cc.

Les pièces de véhicules

À l’écran de personnalisation du véhicule, vous pouvez voir les paramètres de chacune des parties qui composent votre kart ou votre moto. Chaque véhicule, roue et deltaplane possède ses propres caractéristiques qui viennent s’ajouter à celles du pilote sélectionné. Une même configuration n’aura donc pas le même effet sur un personnage lourd que sur un personnage léger.

Chaque véhicule et accessoire se débloque dès que vous amassez 50 pièces, puis 100 pièces dès que vous en aurez récolté 1000.

La série dorée se débloque cependant différemment :

  • Kart : obtenez au moins une étoile dans chaque coupe du Grand Prix en 50, 100 et 150 cc, ainsi qu’en mode Miroir.
  • Roues : battez tous les fantômes de Nintendo dans le mode Contre-la-montre.
  • Deltaplane : amassez 10.000 pièces, tous modes de jeu confondus.

Tampons Miiverse

Il existe 90 tampons à collectionner et à utiliser sur le réseau Miiverse.

  • 28 tampons divers : disponibles dès le départ.
  • 30 tampons personnages : terminez premier dans n’importe quelle coupe pour obtenir le tampon du personnage que vous avez utilisé.
  • 32 tampons circuit : battez le fantôme de Nintendo dans chaque circuit du mode Contre-la-montre pour débloquer le tampon du circuit en question.

Ecrans titres alternatifs

Des écrans titres alternatifs apparaissent lorsque vous obtenez le trophée en or dans toutes les coupes en 150 cc et en mode Miroir.

Mario Kart 8 : mon verdict

Le voilà enfin, celui que beaucoup surnomment le sauveur de la Wii U, celui censé mettre tout le monde d’accord, celui qui réconciliera les fans de Nintendo avec la console et qui vendra aux autres les multiples avantages de la machine. Mission accomplie ? Si vous avez lu ma preview du titre, vous savez sans doute déjà ce que j’en pense. Mes impressions se confirment-elles après quelques heures passées avec la version complète du titre ? C’est ce que l’on va voir tout de suite.

Est-il réellement utile de revenir sur l’aspect graphique du jeu ? C’est la première itération de la série en haute définition et cela se voit. Si de nombreux joueurs avaient pesté contre les graphismes dépassés de l’épisode Wii, Mario Kart 8 met les choses au clair et prouve à ceux qui en doutaient encore que la Wii U en a sous la capot. Les animations sont d’une fluidité exemplaire, les personnages disposent de dizaines de mimiques et réagissent en temps réel à leur environnement, les décors et la profondeur de champs sont à couper le souffle, et les effets spéciaux sont impressionnants de réalisme, qu’il s’agisse des effets d’eau, de chaleur, ou de glace. L’ensemble tourne à 60 images par secondes jusqu’à deux joueurs, et à 30 images par secondes à partir de trois joueurs.

Et puisqu’on en est à parler de l’habillage du jeu, voici l’occasion parfaite de souligner la performance de l’orchestre qui s’est chargé d’enregistrer les musiques du titre, les nouvelles, mais aussi les anciennes, retravaillées à la perfection. Les bruitages sont eux sans réelle surprise, de bonne facture, tandis que les voix sont variées, notamment grâce au travail du désormais célèbre Charles Martinet sur les personnages principaux.

La nouveauté principale du titre, on la connaît désormais, c’est l’antigravité, mise en avant dans toute la communication autour du titre. Cette fonctionnalité ne parait pas révolutionnaire de prime abord, puisque l’arrière-plan se contente finalement de se retourner dans les premier circuits du jeu comme le Circuit Mario, offrant certes une vue renversante de la situation, mais aucune sensation particulière, la caméra se retournant également. Ce sont les nouveaux circuits des dernières coupes qui en font finalement un usage bien plus intéressant et poussé. Ainsi, vous devrez apprendre à emprunter des murs et rouler à l’horizontale dans Promenade Toad, ou encore parcourir des chemins tortueux à donner le tournis dans le Château de Bowser. C’est là que cette nouveauté révèle enfin tout son potentiel. De nouvelles actions sont alors disponibles lorsque l’antigravité est activée. En heurtant un adversaire, vous pouvez bénéficier d’un boost supplémentaire, pouvant vous donner un avantage décisif.

Les circuits en eux-mêmes sont vraiment bien conçus, avec une jolie courbe de progressions dans les nouveaux circuits. On saisit d’abord le concept d’antigravité dans le Champidrome, on prend plus de risques dans le Manoir trempé, on dévale à toute allure le Mont givré (mon circuit préféré), et on tente de survivre dans le Château de Bowser avant de prendre son pied sur la traditionnelle Route arc-en-ciel. Les circuits retro ont eux aussi bénéficié de tout le soin nécessaire à leur résurrection. Et les développeurs n’y ont pas été de main morte tant certains sont méconnaissables. Si la Prairie Meu-Meu (Wii) et la Plaine Donut 3 (SNES) sont plutôt fidèles à leurs modèles, l’ajout de l’antigravité dans le Circuit Mario (GBA) ou l’autoroute Toad (N64) bouleverse littéralement nos habitudes. Et que dire de la Route arc-en-ciel (N64), véritable cadeau fait aux fans qui s’en donneront à cœur joie.

Toujours du côté des nouveautés, on retrouve trois nouveaux objets bien trouvés, et surtout très utiles. La plante piranha avale tout ce qui se trouve sur votre passage, vos adversaires autant que les pièces, tandis que le boomerang est aussi dévastateur à l’aller qu’au retour. Enfin, le super klaxon est le premier objet capable de venir à bout de la destructrice carapace bleue à épines. Le Grand Huit, très rare, vous offre même huit objets à la fois, l’occasion de rattraper votre retard.

Quelques petits ajustements passeront peut-être inaperçus mais tentent de rééquilibrer les choses et créent au final moins de frustrations auprès des joueurs. Il n’est ainsi plus possible de tomber d’un circuit, puisque Lakitu vient immédiatement vous repêcher pour vous remettre en selle. Impossible de transporter plusieurs objets également. Même si vous laissez trainer une carapace derrière vous, il faudra vous en débarrasser avant de pouvoir vous emparer d’une nouvelle arme. Enfin, notons que les trois bananes tournent désormais autour du joueur, et ne trainent plus derrière lui, lui offrant une protection moins important qu’avant.

Au niveau des options, c’est du classique et personnes ne sera dépaysé. Il y a bien sûr l’indémodable Grand Prix, en 50, 100 et 150 cc, ainsi qu’en mode miroir. Celui-ci vous permettra d’ailleurs de débloquer plutôt rapidement le casting complet de personnages, mais aussi de nombreux accessoires pour personnaliser votre véhicule, pas seulement esthétiquement, mais aussi au niveau de ses performances. À vous de tester les centaines de combinaisons en fonction de votre style de jeu et de votre personnages fétiche, léger, moyen, ou lourd.

Toujours au niveau des modes de jeu, le classique mode VS et ses nombreuses options de personnalisations, le mode contre-la-montre, ainsi que le mode Bataille, sans doute celui qui décevra le plus de joueurs, la faute à l’absence totale d’arènes. Il faut en effet jouer sur une sélection de circuits classiques, pas toujours adaptés de par leur taille, à ces joutes endiablées. Cela reste agréable à jouer néanmoins, mais on sent clairement un manque d’investissement ou de ressources de ce côté. Dommage.

Le gros morceau reste indéniablement le jeu en ligne, dans lequel Nintendo a beaucoup investi et cela se voit. En quelques secondes, vous pouvez affronter n’importe qui dans le monde entier ou juste dans votre région, ou prendre un peu plus de temps pour paramétrer une course à votre goût. Entre amis, vous pouvez ouvrir des groupes personnalisés et utiliser le chat vocal à l’envi. Le mode tournoi est également parfait pour organiser votre propre évènement, avec vos règles favorites. Je n’ai pour ma part noté aucun ralentissement ou problème technique en ligne, tout s’enchainant à la perfection.

Dernière nouveauté notable, Mario Kart TV vous permet d’enregistrer des vidéos de vos exploits. Après chaque course, en solo ou en ligne, les temps forts vous sont proposés. Vous pouvez alors les envoyer sur Miiverse ou YouTube, ou les retravailler comme vous le souhaitez en insistant sur les moments-clés à l’aide de ralentis bien placés.

Au niveau de maniabilité, tout est millimétré comme souvent chez Nintendo, et on nous propose un choix conséquent de contrôles, allant de la télécommande Wii à l’horizontale, au Nunchuk, ou à la manette classique. Dommage que l’écran tactile du GamePad soit sous-exploité puisque son utilisation est résumée à un klaxon et à l’affichage de la carte, malheureusement inutile. Qui ira jeter un œil à l’écran en pleine course au risque de se prendre un mur ? Le mode off-TV est également de la partie et toujours pratique lorsque la situation l’exige !

Mario Kart 8 est sans doute l’épisode le plus abouti de la série. Il reprend les bases solides de ses aînés, sans se reposer sur ses acquis. Peaufiné jusque dans les moindres détails, et notamment graphiquement, il ajoute également des nouveautés bienvenues. Ainsi, l’antigravité est une fonctionnalité étonnante qui change totalement la vision de la course, y compris dans les anciens circuits, retravaillés pour en tirer parti. Tout n’est bien sûr pas parfait, comme le mode Bataille bâclé ou l’utilisation limitée du GamePad, mais ce serait bouder son plaisir. Car une fois le volant en main, difficile de le lâcher tant le titre se révèle être un concentré de fun, particulièrement en ligne.

Mario Kart 8 : mes impressions exclusives

Des sorties de qualité qui arrivent au compte-goutte, voilà comment on pourrait résumer la situation du catalogue de la Wii U. Car depuis le sublime Donkey Kong Country: Tropical Freeze, il faut dire que les joueurs subissent une nouvelle traversée du désert. Mario Kart 8, attendu comme le messie par les gamers, n’arrive en effet que le 30 mai prochain. Heureusement, j’ai eu l’occasion de me pencher sur une version bien avancée du titre, histoire de vous aider à patienter jusque là. Here we go !

On a beau commencer à s’y habituer, découvrir Mario en HD fait toujours son petit effet. À côté de l’épisode Wii, c’est le jour et la nuit ! Un incroyable travail a été réalisé sur chaque environnement, du soleil qui vous éblouit, aux éclaboussures d’eau qui envahissent parfois l’écran, en passant par les décors grouillant de détails, ou encore cette profondeur de champ exceptionnelle. Faire la course dans de telles conditions est vraiment agréable. Le titre tourne en outre en 60 fps, du moins jusqu’à deux joueurs, ce qui n’est pas négligeable pour l’immersion.

Au niveau des nouveautés, la principale, vous la connaissez : il s’agit de l’anti-gravité. Sous ce nom un peu spécial, se cache la possibilité pour chaque pilote de rouler… sur les murs ou carrément la tête en bas, lorsque le terrain le permet. Concrètement, cela se traduit par des portions de courses signalées par des bandes bleues fluorescentes qui, lorsqu’elles sont franchies, transforment instantanément vos roues pour qu’elles puissent adhérer à n’importe quelle paroi. Si l’effet est saisissant et la sensation réellement inédite, cette fonctionnalité ajoute également une touche de stratégie bienvenue. Il n’est pas rare en effet que la route se divise en deux voire en trois embranchements. À vous de choisir si vous souhaitez rester loin de vos adversaires ou au contraire aller à la confrontation.

Mais les nouveautés ne s’arrêtent pas là. Il y a bien sûr toute une série de nouveaux personnages à découvrir, parmi lesquels la joyeuse bande des sbires de Bowser. Larry, Morton, Wendy et les autres se joignent à la fête pour la toute première fois et possèdent tous des caractéristiques différentes. À vous de tous les essayer pour trouver le pilote qui vous convient le mieux. Des personnages peu communs viennent également renforcer les rangs, comme Mario Métal, Harmonie ou Lakitu. Deux nouveaux objets font également leur apparition, et pas des moindres : le boomerang et la fleur Piranha. Le premier peut être utilisé à trois reprises. Doté d’une portée très longue, il atteindra à coup sûr un adversaire un peu trop pressé. Et si cela ne suffit pas… attention au retour ! Quant à la plante Piranha, elle se présente dans un pot que tient le pilote et tente d’avaler les concurrents qui s’approcheraient trop près de votre kart. Autant dire qu’elle va faire des dégâts. Voilà en tout cas deux belles trouvailles, à mon sens plus intéressantes que le nuage zap en son temps.

Toujours du côté des nouveautés, deux changements mineurs mais pas sans importance pour les puristes : il est désormais impossible de tomber dans un précipice. Oui, vous avez bien lu. Précédemment, tomber d’une falaise signait votre arrêt de mort tant le retour sur le terrain pouvait être long (parfois plus de 5 secondes). Cette fois, Lakitu vient déjà vous repêcher au moment de votre plongeon et vous ramène sur la terre ferme dans les deux secondes. Si cela pourra en étonner certains, les parties s’en montreront surtout plus équilibrées. Enfin, notez que la carapace bleue à épines, une fois lancée vers le pilote en première position, peut aussi toucher les autres coureurs puisque cette dernière circule désormais sur le sol autant que dans les airs.

Enfin, que serait un Mario Kart sans ses circuits ? Là encore les développeurs ont fait fort, avec des courses aux environnement variés, qui tirent parti des nouvelles fonctionnalités d’anti-gravité sans les surexploiter, tout en plaçant toute une série de passages dédiés aux deltaplanes et aux courses sous-marines, qui font leur grand retour. Mes coups de cœur ? Le Stade Mario Kart, parfait pour se familiariser avec l’anti-gravité ; les Chutes Maskass, ses superbes décors rocailleux et ses passages en deltaplane ; la Promenade Toad, et ses quartiers animés bourrés de raccourcis ; et le Manoir trempé, avec ses routes tortueuses et ses passages aquatiques. Et il faudra aussi compter sur la Piste aux délices et ses décors sucrés, le traditionnel Circuit Mario sens dessus dessous, les ruines inondées du Temple Thwomp, l’étonnante Voie céleste, l’aride Désert Toussec, l’Aéroport Azur et le Parc aquatique et ses décors de fête foraine. Ouf !

Mais les nostalgiques ne seront pas déçus en apprenant le retour des circuits retro. Parmi ceux-ci, la plaine Donut 3 (SNES) et la prairie Meuh Meuh (Wii) m’ont impressionné graphiquement. Les taches d’huile qui reflètent le soleil dans le premier circuit sont criantes de réalisme, tandis que le soleil se couchant sur la prairie rend l’expérience totalement différente que sur Wii. De leur côté, le Circuit Mario (GBA) et l’autoroute Toad (N64) sont méconnaissables : le premier voit ainsi une partie entière de son circuit surélevé pour laisser place à l’anti-gravité, tandis que le second inclut désormais des murs à parcourir la tête à l’envers ! J’ai également pu tester la plage Cheep Cheep (DS) et son nouveau parcours sous-marin, le désert Sec Sec (GCN) et ses nouveaux passages marécageux, la Jungle DK (3DS) et l’autodrome royal (N64). Sont également confirmés : l’Horloge Tic-Tac (DS), le Volcan grondant (Wii), la Piste musicale (3DS) et l’Egout Piranha (3DS).

Enfin, terminons par deux mots sur la maniabilité. Comme l’on pouvait s’y attendre, le titre sera compatible avec pratiquement toutes les combinaisons de manettes imaginables, dont le GamePad, la télécommande Wii (avec ou sans le volant Wii Wheel), la télécommande Wii couplée au nunchuk, la manette classique Wii, et le Wii U Pro controller. Si le GamePad n’apporte pas de réel plus au jeu, il a le mérite de dégager la vue du téléviseur en affichant un plan de chaque course sur la manette. Bien sûr, le mode off-TV est disponible pour les joueurs seuls à qui ont aurait réquisitionné le poste !

Nous reviendrons également prochainement sur la nouvelle « Mario Kart TV », ainsi que sur les modes VS, Bataille et online. À noter également, le retour du mode Grand Prix jusqu’à quatre joueurs. D’ici là, entrainez-vous bien !

Avec Mario Kart 8, Nintendo semble avoir trouvé le parfait mélange pour son jeu de course. L’anti-gravité colle parfaitement à l’esprit de la série, et vient tout naturellement s’ajouter aux deltaplanes et courses sous-marines. Les deux nouveaux objets s’avèrent quant à eux bien pensés. Du côté des circuits, beaucoup de bonnes idées également et surtout des circuits retro superbement retravaillés qui subliment réellement les originaux. Voilà qui n’augure que du bon pour la suite donc, et qui rendra forcément l’attente jusqu’au 30 mai plus longue que prévu !

Nintendo Direct : compte-rendu du 13-02-2014

1897858_705246802843183_2036758336_n[1]

C’est un Nintendo Direct particulièrement attendu qui était diffusé hier soir, et retransmis simultanément dans le monde entier. Si ce dernier n’aura finalement pas apporté de vraies révélations quant à d’éventuels titres inédits, il aura au moins le mérite d’avoir apporté de nombreuses dates et informations sur les titres à venir sur Nintendo 3DS et Wii U.

Ainsi, Mario Kart 8 est enfin annoncé pour le 30 mai. De nouveaux circuits ont été dévoilés au travers d’une nouvelle bande-annonce, de même que la présence des sbires de Bowser en tant que personnages jouables.

Quelques jeux de développeurs-tiers ont également eu droit à de nouvelles images, à l’instar de Bayonetta 2 de PlatinumGames, et du nouveau jeu de rôles signé Monolith Software, qui nous a présenté plus en détails son système de combat, à défaut de nous révéler le titre du jeu ! Enfin, Super Smash Bros. est toujours bel et bien prévu pour cette année, et verra l’arrivée d’un nouveau challenger en la personne de Little Mac de la série Punch-Out!!, que les vétérans connaissent bien. À noter également, un deuxième volet de NES Remix sera prochainement disponible sur le Nintendo eShop et mettra en avant de nouveaux classiques Nintendo.

Du côté de la Nintendo 3DS, pas de grande surprise non plus. Mario Golf: World Tour et Kirby: Triple Deluxe arriveront tous les deux en mai. Quant à Yoshi, il sera la star de la nouvelle édition collector de la Nintendo 3DS XL, qui sera commercialisée le même jour que Yoshi’s New Island, soit le 14 mars prochain. Du côté du Nintendo eShop, les joueurs peuvent dès à présent télécharger gratuitement Steel Diver: Sub Wars et découvriront Pokémon Link: Battle! À partir du 13 mars prochain.

Pour finir, Nintendo a confirmé l’arrivée de titres Game Boy Advance sur la console virtuelle de la Wii U et ce, dès le mois d’avril prochain. Metroid Fusion, Mario & Luigi: Superstar Saga et Yoshi’s Island: Super Mario Advance 3 ouvriront la marche.

Bilan 2013 : mes coups de coeur et déceptions de l’année

2013 s’apprête à tirer sa révérence, et il est grand temps de faire un bilan de l’année avant d’entamer 2014 comme il se doit. Quels ont été les jeux à ne pas manquer sur les consoles Nintendo, mes déceptions et mes coups de cœur ? Et que peut-on attendre de 2014 ? C’est ce que nous allons voir ensemble !

Nintendo 3DS, la machine à hits

Comment fait-elle pour enchainer les hits, d’année en année ? Seul Nintendo en a le secret. Car en 2013, la Nintendo 3DS a en effet aligné des jeux de grandes qualités dans des genres divers et variés, avec une facilité déconcertante.

Le début de l’année marqua le retour de deux grandes licences chères aux fans de Nintendo. Luigi’s Mansion 2 n’a rien à envier à son aîné paru sur GameCube dix ans plus tôt. Superbe graphiquement, il est aussi plus long et surtout plus varié, tout en conservant l’humour propre à l’ami vert.

Fire Emblem, la série de jeux de rôles tactiques, revenait également sur le devant de la scène avec Awakening, un volet qui s’adressait à un plus large public avec plusieurs modes de difficulté, des cinématiques sublimes, un scénario prenant et des personnages attachants.

Animal Crossing signait lui aussi son grand retour sur console portable dans un épisode toujours aussi mignon offrant plus de liberté que jamais au joueur qui peut désormais incarner le rôle de maire du village. Les fans seront aux anges, mais pas de quoi les réconcilier avec les allergiques au concept particulier de la série malgré tout.

Autre grand retour, celui de l’increvable licence Pokémon. J’aurai vraisemblablement l’occasion d’y revenir, si les combats ont encore gagné en profondeur avec l’ajout du type Fée, l’histoire et les dialogues sont encore plus enfantins qu’avant et, même s’il convient parfaitement aux combats, le nouveau style graphique s’éloigne un peu trop de l’esprit Pokémon.

Passé un peu inaperçu, Mario & Luigi: Dream Team Bros. est un épisode qui a le mérite d’innover en vous permettant de pénétrer dans les rêves de Luigi et de vivre cette longue aventure sous plusieurs facettes. Les combats et l’humour sont toujours de la partie.

Enfin, c’est le retour du grand Zelda qui a fait l’unanimité en cette fin d’année. Car A Link between Worlds possède toutes les qualités pour séduire les fans de l’opus original. Utilisant les solides fondations de la série, il parvient à innover grâce au nouveau pouvoir de Link et offre une plus grande liberté d’action en vous proposant d’explorer les donjons dans l’ordre de votre choix. Il est en outre servi par une réalisation exemplaire et une bande son magistrale.

Wii U, un réveil en douceur

Nintendo n’a semble-t-il pas appris de ses erreurs et la première moitié de l’année fut une longue traversée du désert pour sa nouvelle console de salon. Même Rayman Legends, très attendu des joueurs, fut reporté à septembre, et même porté sur les consoles concurrentes.

Heureusement, les Pikmin arrivent à la rescousse en juillet. Et malgré la qualité des graphismes, les nouveautés et le challenge global, les ventes de Wii U ne s’en trouvent pas chamboulées pour autant.

On sort New Super Luigi U pour combler, et on commercialise une réédition, aussi bon soit-elle, de The Legend of Zelda: The Wind Waker.

Finalement, et contre toute attente, c’est Mario qui revient plus en forme que jamais au secours de la console dans Super Mario 3D World, un titre superbe, et bourré de bonnes idées comme on n’en avait plus vues depuis Super Mario Galaxy. Cela sera-t-il suffisant pour redresser la barre ?

Dans le même temps, Nintendo se lance à nouveau dans un numéro de charme à l’attention des joueurs occasionnels avec l’arrivée de Wii Fit U, Wii Party U, Wii Karaoke U et Wii Sports Club. Il teste par la même occasion de nouveaux modes de transactions. Wii Fit U est en effet proposé pour moins de 20 EUR aux possesseurs de Wii Balance Board qui achètent l’accessoire Fit Meter, tandis que Wii Sports Club propose aux joueurs d’acheter les sports à la pièce ou d’acquérir des tickets d’accès à tous les sports pendant 24 heures pour 2 EUR, là où Wii Karaoke U propose des tickets d’accès à tout le catalogue de chansons entre 1 heure et 30 jours. Une approche osée, surtout pour le public moins enclin à se connecter que les joueurs expérimentés, dont il faudra analyser l’impact dans les mois à venir.

2014, l’année de tous les défis pour la Wii U

Tous les regards sont maintenant tournés vers la Wii U, qui a tout à prouver pour rallier les joueurs à sa cause. Donkey Kong Country: Tropical Freeze arrivera en février et saura à coup sûr combler les fans de plates-formes. L’indémodable Mario Kart 8 devrait lui aussi obtenir les faveurs des joueurs. Mais cela ne sera certainement pas suffisant, et Super Smash Bros. ferait mieux de pointer rapidement le bout de son nez. On espère également avoir des nouvelles de Yoshi qui était censé revenir avec l’habillage de Kirby: Au fil de l’aventure. Et aura-t-on finalement la chance d’en savoir plus sur le prochain Zelda original ? On sait Nintendo expert dans l’art d’annoncer des jeux et de les sortir deux mois plus tard, mais il ne faudrait pas trop faire patienter les joueurs tout de même. Quant à la Nintendo 3DS, on lui accorderait bien un petit repos bien mérité, tant il me reste de titres à terminer sur cette console (à commencer par le dernier épisode du Professeur Layton). Même si aucun grand hit ne se profile vraiment à l’horizon, elle continuera sans nul doute son petit bonhomme de chemin en 2014.

Retour en haut ↑