Recherche

Planète Nintendo

Tag

e3

Zelda: Breath of the Wild se dévoile à l’E3

C’est inédit, mais Nintendo l’a fait : ne présenter qu’un seul et unique jeu sur son stand à l’E3, le salon mondial du jeu vidéo. La firme a néanmoins présenté des informations sur Pokémon Lune et Pokémon Soleil, mais c’est bien vers The Legend of Zelda: Breath of the Wild que tous les regards étaient tournés.

Lire la suite

E3 2015 : le planning complet pour ne rien rater

E3 2015

Vous le savez surement et vous l’attendez avec impatience, le salon E3 – l’un des plus grand consacré au jeu vidéo – commence déjà la semaine prochaine, et nous promet déjà de belles surprises à découvrir. Nintendo sera bien entendu de la partie avec un dispositif exceptionnel, comme chaque année.

Alors pour être certain de ne rien manquer, voici le planning complet des interventions de Nintendo que vous pourrez suivre en direct. Les heures mentionnées sont les heures françaises.

Dimanche 14 juin – 16h40

Super Smash Bros. for Nintendo 3DS & Wii U – Nouveaux contenus bientôt disponibles

Dès aujourd’hui, suivez en direct la présentation vidéo spéciale de Masahiro Sakurai.

À suivre sur le site officiel de Nintendo of Europe consacré à l’E3 2015 ou sur la chaîne Twitch de Nintendo France ou Belgique.

Dimanche 14 juin – 23h35

Présentation des Championnats du monde Nintendo 2015

Un épisode spécial du Nintendo Treehouse: Live entièrement consacré à l’édition 2015 des Championnats du monde Nintendo sera diffusé entre 23h35 et 00h00.

À suivre sur la chaîne Twitch de Nintendo France ou Belgique.

Lundi 15 juin – 00h00

Championnats du monde Nintendo 2015

Si une chose marquera cette édition de l’E3, c’est certainement le premier championnat du monde Nintendo organisé depuis plus de 25 ans ! Les vainqueurs de huit tournois régionaux éliminatoires organisés sur l’ensemble des États-Unis vont en effet rencontrer huit challengers invités dans l’enceinte du L.A. LIVE de Los Angeles, afin de participer à un championnat de jeux Nintendo en plusieurs manches, et dont le vainqueur sera couronné Champion du monde Nintendo 2015. Après l’épisode du Nintendo Treehouse: Live consacré à l’avant-tournoi, suivez l’événement en direct le lundi 15 juin à partir de 00h00 et jusqu’à 03h30.

À suivre sur la chaîne Twitch de Nintendo France ou Belgique.

Mardi 16 juin / Mercredi 17 juin

Nintendo Digital Event

Suivez en direct toutes les annonces au sujet des prochains jeux et expériences Nintendo grâce à la présentation vidéo Nintendo Digital Event. Début des hostilités à 18h00 !

À suivre sur le site officiel de Nintendo of Europe consacré à l’E3 2015 ou sur la chaîne Twitch de Nintendo France ou Belgique.

Nintendo Treehouse: Live @ E3

Les experts en jeux du Nintendo Treehouse commenteront en détail les présentations des divers produits Nintendo en direct du salon. Au programme : démonstrations de jeux en live ainsi que des entretiens exclusifs avec les développeurs dans cette émission interactive qui débutera dès la fin du Nintendo Digital Event, soit de 19h00 le mardi 16 juin jusqu’à 01h45 le mercredi 17 juin.

À suivre sur la chaîne Twitch de Nintendo France ou Belgique.

Mercredi 17 juin / Jeudi 18 juin

Nintendo Treehouse: Live @ E3

Le deuxième épisode de l’émission sera diffusé le mercredi 17 juin à partir de 18h55 (heure de métropole) et prendra fin le jeudi 18 juin à 02h15 (heure de métropole).

À suivre sur la chaîne Twitch de Nintendo France ou Belgique.

Jeudi 18 juin / Vendredi 19 juin

Nintendo Treehouse: Live @ E3

Le troisième et dernier épisode de l’émission sera diffusé le jeudi 18 juin à partir de 18h55 et prendra fin le vendredi 19 juin à 01h00 (heure de métropole).

À suivre sur la chaîne Twitch de Nintendo France ou Belgique.

Une vidéo spéciale concernant du nouveau contenu pour Super Smash Bros. for Wii U & Nintendo 3DS‏

Super Smash Bros. for Wii U

Une mise à jour le 14 juin ajoutera du nouveau contenu pour Super Smash Bros. for Wii U & Nintendo 3DS, comme Lucas de Mother 3 qui devient un personnage jouable, un nouveau stage Wii U Miiverse et des costumes pour combattants Mii inspirés de Splatoon.

Pour célébrer cette mise à jour, Masahiro Sakurai présentera une vidéo spéciale dédiée à ces nouveautés, le 14 juin à 16h40.

Pour voir ce que la présentation vous réserve, rendez-vous sur Twitch ou sur le site Nintendo @ E3 2015, où la vidéo sera diffusée en streaming.

Nintendo dévoile ses plans pour l’E3 !

E3 Expo

Le salon du jeu vidéo de l’E3 2015 se tiendra du 16 au 19 juin à Los Angeles et les événements principaux de Nintendo of America qui auront lieu pendant l’E3 sont les suivants :

  • Nintendo Digital Event : Cette fois encore, Nintendo diffusera les nouvelles informations en ligne en vidéo. Le Nintendo Digital Event commencera le mardi 16 juin à 18h. Les joueurs de tout le globe seront mis au courant des différents jeux et expériences proposés pour les consoles Nintendo. Davantage d’informations sur la manière de suivre le Nintendo Digital Event seront communiquées très bientôt.
  • Nintendo Treehouse: Live @ E3 : Nintendo Treehouse: Live @ E3 2015 fournira des informations détaillées sur les produits Nintendo en direct du show. Le Nintendo Treehouse diffusera des vidéos avec des experts et des développeurs de jeux vidéo en direct sur Twitch et sur la chaîne YouTube de Nintendo. Des informations complémentaires concernant les horaires spécifiques de diffusion seront annoncées à l’approche de l’E3.
  • Nintendo World Championships 2015 : Nintendo of America encadrera des tournois permettant de se qualifier aux Nintendo World Championships, qui se sont tenus pour la dernière fois en 1990. Les gagnants d’événements régionaux à travers les USA et des compétiteurs invités par Nintendo of America se retrouveront le 14 juin au NOKIA Theatre L.A. LIVE de Los Angeles pour plusieurs rounds de compétition sur des jeux Nintendo. À l’issue de cette compétition, un joueur sera couronné champion 2015 du Nintendo World Championships. Les fans se trouvant à Los Angeles auront la possibilité d’assister au tournoi tandis que les fans d’Europe pourront le suivre en ligne.

Comme toujours, restez connectés sur Planète Nintendo pour suivre toutes les annonces de Nintendo !

Nintendo Digital Event : les jeux à retenir

Le salon mondial du jeu vidéo, E3 Expo, bat actuellement son plein à Los Angeles. Après les conférences de Microsoft et Sony, Nintendo a à son tour présenté les prochaines nouveautés à venir sur ses consoles, au travers d’une vidéo diffusée en direct, le Nintendo Digital Event.

Plus que les jeux en eux-mêmes, c’est l’annonce d’une nouvelle façon de profiter de ses jeux qui a été dévoilée par la firme. Des figurines interactives, appelées amiibo, arriveront cette année dans le monde entier. Basée sur le même principe que Skylanders et Disney Infinity, ces dernières vont néanmoins plus loin. En effet, les amiibo ne sont pas liés à un seul et même jeu, mais peuvent interagir de manière différente avec différents logiciels, tant sur Wii U que Nintendo 3DS. Le premier jeu à en profiter sera bien entendu Super Smash Bros. for Wii U, mais d’autres titres, parus ou à venir, utiliseront leurs fonctionnalités uniques, comme Mario Kart 8, Captain Toad: Treasure Tracker, Mario Party 10 et Yoshi’s Woolly World. Les figurines présentées semblaient en tous les cas de très bonne facture, ce qui déplaira surement pas aux collectionneurs. Dix d’entre elles seront commercialisées cette année.

Toujours à propos de Super Smash Bros., deux nouveaux personnages – les Mii et Palutena – ont été révélés. À noter qu’une réédition de la manette GameCube sera commercialisée à l’occasion de la sortie du titre, de même qu’un adaptateur à brancher sur Wii U. Sortie prévue cet hiver pour la version Wii U du titre, et fin octobre pour la version Nintendo 3DS.

L’autre licence attendue par les joueurs, c’était bien sûr The Legend of Zelda sur Wii U. De toutes premières images ont enfin été dévoilées mais peu d’informations ont filtré. Le producteur de la série a vanté un monde totalement ouvert dans lequel chaque endroit visible, jusqu’à la plus lointaine montagne, pourrait être exploré. Le titre est toujours prévu pour 2015.

Plus mignon, et toujours pour 2015, Yoshi et Kirby arriveront sur Wii U, chacun avec un style inédit : un monde entièrement réalisé en fils de laine pour Yoshi’s Wooly World, et un univers en pâte à modeler réalisé en stop-motion pour Kirby and the Rainbow Curse.

Plusieurs titres réalisés par Shigeru Miyamoto arriveront eux aussi en 2015 sur Wii U. Mario Maker vous proposera d’utiliser le GamePad pour créer vos propres stages Mario, et de choisir entre un design 8 bits à l’ancienne, ou le moteur du jeu New Super Mario Bros. U. Star Fox transformera le GamePad en une fenêtre du cockpit de Fox Mc Cloud tandis que vous manierez son vaisseau grâce à gyroscope de la manette. Enfin, dans Project Giant Robot, vous devrez créer puis gérer les attaques de votre propre robot géant, tandis que dans Project Guard, vous devrez contenir une invasion de robots à l’aide d’un système de sécurité composé de douze caméras.

À noter également, l’arrivée cette fin d’année de Bayonetta 2, de Mario vs. Donkey Kong et de Captain Toad: Treasure Tracker, un jeu inspiré des niveaux bonus de Super Mario 3D World. Mario Party 10 arrivera quant à lui un peu plus tard en 2015, accompagné du jeu de rôles très attendu Xenoblade Chronicles X.

Si la Nintendo 3DS a volontairement été laissée de côté, sachez que dès le mois de novembre, vous pourrez découvrir les nouveaux Pokémon Rubis Oméga et Pokémon Saphir Alpha, tandis que Monster Hunter 4 Ultimate viendra ravir les fans d’action l’année prochaine.

Mario Kart 8 : mes impressions

On termine cette série d’impressions exclusives avec mon deuxième coup de cœur, à savoir Mario Kart 8.

Seules trois courses étaient disponibles, mais celles-ci m’ont semblées particulièrement bien travaillées et construites de façon intelligente, compte tenu de la nouveauté principale du titre sur laquelle on revient dans un instant.

Loin de s’être reposés sur leurs lauriers, les développeurs ont également pourvu ce nouveau Mario Kart de graphismes flambants neufs : reflets, effets de lumière et de vitesse, l’ensemble est pour le moins impressionnant. A deux joueurs en écran partagé, les animations restent d’une fluidité exemplaire, malgré le nombre impressionnant de détails présents à l’écran.

Pas de changement en ce qui concerne la maniabilité. Si les joueurs confirmés seront ravis de pouvoir jouer sur le GamePad, les autres retrouveront leurs marques grâce au volant Wii wheel. On regrettera néanmoins l’utilisation plutôt limitée de l’écran du GamePad, puisque ce dernier se contente d’afficher une carte ou pire… un klaxon. Le mode off-TV n’est pas encore confirmé pour ce titre, de même que la compatibilité avec le Pro Controller.

Pas de nouveaux personnages, objets, ou circuits retros dévoilés pour l’instant, mais une nouvelle fonctionnalité importante au centre de ce volet : l’anti gravité. Concrètement, il s’agit simplement de pneus spéciaux permettant à votre kart de rouler sur les murs ou même au plafond lorsque le parcours le permet. Ce qui se traduit bien entendu par de nouveaux circuits entièrement pensés autour de cette idée. Vous aurez d’ailleurs parfois le choix entre un embranchement classique ou un autre, plus risqué mais plus rapide, utilisant l’anti gravité. Vous et vos adversaires pouvez ainsi vous retrouver au même endroit, l’un sur la terre ferme, l’autre la tête en bas. Une sensation inédite plutôt amusante. Ajoutez à cela le retour du deltaplane et des courses sous-marines issues de l’épisode 3DS et vous obtenez des courses plus variées que jamais et toujours aussi funs à plusieurs.

Même s’il n’arrive que dans un an, Mario Kart 8 prend un excellent départ. Graphiquement inattaquable, il reprend les meilleurs éléments du dernier épisode et propose une idée originale, celle de l’anti gravité, plutôt bien intégrée aux 3 circuits dévoilés. Reste à voir si les 13 autres se montreront aussi convaincants, mais gageons que les développeurs nous réservent encore de bonnes surprises de côté.

The Legend of Zelda: The Wind Waker HD : mes impressions

Ah The Wind Waker… Un coup d’œil à ma page « à propos » et vous comprendrez que le jeu trône très haut dans mon classement des meilleurs jeux toutes consoles confondues.

On ne reviendra pas ici sur les qualités de ce titre unique qui n’a plus rien à prouver. Poétique comme nul autre, cet épisode avait réussi à convaincre même les réfractaires à son style graphique enfantin qui tranche avec la profondeur de son gameplay.

Pour les deux du fond qui ne suivent pas, cette version Wii U n’est rien d’autre qu’un remake de l’épisode GameCube. On passe donc ici en 16/9 bien sûr, mais surtout en HD, offrant ainsi une seconde jeunesse à ce dessin animé interactif unique, peut-être le plus intemporel des Zelda. Les couleurs sont éclatantes, les textures propres et les animations très fluides. Les expressions des visages ont même été légèrement retouchées pour leur donner encore plus de poids. On redécouvre véritablement le jeu dans des conditions optimales. Un vent de fraicheur souffle sur l’Île de l’Aurore et la bataille contre le Roi Cuirasse dans la Forteresse maudite prend une toute autre dimensions.

Le GamePad est également mis à profit, avec un accès bien plus aisé à l’inventaire et à la carte. Certains objets comme le télescope vous demanderont de bouger la manette comme si vous utilisiez réellement l’objet en question. Amusant mais un peu gadget. Enfin, le GamePad vous servira également à rédiger des messages sur Miiverse, la plate-forme communautaire de la Wii U, représentés sous forme de bouteilles venues s’échouer sur le rivage. Là encore, rien de bien transcendant, mais une façon amusante d’échanger ses impressions entre joueurs. Le mode off-TV est également la partie, mais vous perdrez inévitablement en résolution en jouant sur l’écran du GamePad.

Les qualités intrinsèques de cet épisode – peut-être le meilleur de la série – n’étant plus à prouver, vous n’aurez qu’une question à vous poser lors de la sortie du jeu : êtes-vous suffisamment fan de la série pour racheter le même jeu remis au goût du jour et agrémenté de quelques fonctionnalités inédites ? À vous de faire votre choix devant ce remake exemplaire servi par Nintendo.

Super Mario 3D World : mes impressions

Les ventes de Wii U peinent à décoller ? Pas de souci, le célèbre plombier est là pour motiver les joueurs en manque de plates-formes 3D. Encore faut-il qu’il se montre convaincant, ce qui n’est pas encore tout à fait gagné. Explications.

Pas de claque graphique en découvrant Super Mario 3D World. Là où Donkey Kong Country: Tropical Freeze nous offrait une multitude d’effets visuels et de détails à chaque recoin des niveaux, on a droit avec ce Mario aux mêmes modèles que l’on nous servait déjà aux débuts de la Wii, la HD leur offrant un peu plus de finesse, à des arrière-plans sans fioritures et à des niveaux épurés au possible. Malgré les couleurs chatoyantes, tout cela manque un peu de vie tout de même.

Première particularité de ce volet, jusqu’à quatre joueurs peuvent coopérer pour venir à bout des niveaux, et c’est une première dans un Mario en 3D. Bon point, chacun des quatre personnages proposés dispose en outre de ses propres spécificités : Luigi saute plus haut, Toad court plus vite et Peach peut flotter quelques instants dans les airs. Si l’idée peut sembler bonne, elle cause également quelques soucis inhérents à l’environnement 3D. Ainsi, la caméra est forcée de s’éloigner de l’action dès que l’un des joueurs quitte le groupe. Plus important, le level design est pensé pour le multijoueurs et les passages corsés risquent a fortiori de se faire plus rares qu’auparavant. Le prix à payer pour un volet plus convivial sans doute, ce que l’on ne peut pas retirer à Super Mario 3D World.

Une demi douzaine de niveaux étaient disponibles dans cette démo avec du bon… mais aussi du moins bon, à l’image de ce premier niveau sans aucune saveur que l’on parcourt du début à la fin telle une promenade de santé, sans jamais être surpris par l’un ou l’autre mécanisme inédit, si ce n’est ces tuyaux transparents à l’intérieur desquels vous devez gérer vos déplacements. Une nouvelle transformation fait également son apparition. En s’emparant d’une clochette, votre personnage peut ainsi révéler son côté félin et devenir… un chat ! Vous pouvez alors vous faire les griffes sur vos ennemis, mais surtout escalader les murs, et même le drapeau de fin de niveau. Quelques ajouts sympathiques, mais tout cela manque cruellement d’inspiration.

Tout n’est cependant pas à jeter dans le jeu, loin de là. Le boss gigantesque est plutôt amusant à combattre, et la balade sur le fleuve à dos de dinosaure originale, et rappelant certaines séquences de Super Mario Sunshine. La maniabilité générale est quant à elle au poil, comme d’habitude, et le joueur muni du GamePad peut en outre interagir avec l’environnement via l’écran tactile pour dénicher, par exemple, des objets cachés dans les arbres. Le mode off-TV, toujours pratique, est également proposé.

Difficile de passer après Super Mario Galaxy 2. Nintendo revient donc aux sources et nous propose une suite à Super Mario 3D Land. Un niveau pas très inspiré par ci, une bonne idée par là, mais trop rarement cette étincelle de génie qui pourrait faire la différence. Que l’on ne se méprenne pas cependant : Super Mario 3D World sera très certainement un très bon jeu, comme chacun des Mario sortis ces trois dernières années, mais un Mario qui ne parvient hélas plus à se renouveler ni à surprendre ses fans, comme chacun des Mario sortis ces trois dernières années. À suivre !

The Legend of Zelda: A Link between Worlds : mes impressions

Impressions express aujourd’hui car c’est déjà mon deuxième contact avec ce nouveau Zelda sur Nintendo 3DS. J’ai cette fois pu parcourir la plaine d’Hyrule en plus du donjon aux 15 étages, sur lequel je ne reviendrai pas, mes impressions sur ce dernier étant toujours disponibles ici.

L’occasion de confirmer ce que je pensais déjà : la 3D s’applique étonnamment bien à la vue aérienne héritée de A Link to the Past. L’écran supérieur de la console devient alors une véritable fenêtre sur le monde et les différentes perspectives sont clairement visibles. Graphiquement, l’ensemble se veut être un bel hommage à l’opus original, en un peu plus arrondi pour un rendu final plus cartoon plutôt réussi.

La maniabilité est elle aussi très agréable et en plus d’afficher la carte, l’écran tactile permet de réorganiser son inventaire en quelques coups de stylet. Il ne vous reste qu’à choisir à quels boutons vous souhaitez assigner vos armes, sachant que le bouton A est dédié au fameux pouvoir inédit de Link lui permettant de se changer en dessin sur n’importe quel mur pour ensuite pouvoir se déplacer librement sur ce dernier, afin d’atteindre des endroits normalement inaccessibles. Cet ajout intéressant vous forcera à analyser votre environnements d’une toute nouvelle manière, à laquelle les précédents volets ne nous avaient pas habitués. Et les situations seront apparemment nombreuses.

A Link between Worlds continue lentement à se dévoiler et se veut plutôt rassurant en reprenant les meilleurs éléments de A Link to the Past et en y ajoutant juste ce qu’il faut de nouveautés pour ne pas décevoir les fans (exigeants) de ce monument du jeu vidéo.

Pikmin 3 : mes impressions

Cela fait déjà un an que j’avais eu l’occasion de tester Pikmin 3. On peut dire que Nintendo a pris son temps pour peaufiner son bijou, car le titre débarque enfin en Europe le 26 juillet prochain. Il me reste donc juste assez de temps pour vous livrer mes impressions sur cette version bien plus avancée que j’ai eu entre les mains.

Dans Pikmin 3, ce sont pas moins de trois capitaines que vous devrez gérer. De quoi optimiser chaque jour d’exploration sur cette planète hostile. Pendant que l’un supervise un groupe de Pikmin construisant un pont, vous pouvez envoyer un deuxième groupe abattre un mur et partir avec un troisième combattre les créatures vous barrant la route. Pour diriger tout ce petit monde, vous avez le choix : à l’ancienne muni d’une manette Wii U pro ou du GamePad, ou avec un Nunchuk et une télécommande Wii Plus. Cette dernière combinaison a d’ailleurs ma préférence, tant il est facile de viser des éléments sur l’écran et d’y envoyer ses troupes. Le GamePad en lui-même affiche une carte très pratique des lieux, vous permettant de retrouver instantanément des unités que vous auriez oubliées sur le champ de bataille ou de mettre sur pied un plan d’attaque. Il est même possible de rappeler un capitaine et ses alliés en quelques clics. Pratique. Accessoirement, il est également possible de jouer en mode off-TV, aussi appelé mode « je préserve mon couple », uniquement sur le GamePad donc !

Pour un jeu qui s’est toujours voulu photo-réaliste, on peut dire que la HD lui va comme un gant. Tout grouille de détails et de vie, et les effets de lumière et autres reflets sur l’eau sont du plus bel effet. Rien à dire en ce qui concerne les animations, c’est du tout bon là encore.

Du côté des nouveautés, en plus du Pikmin Roc, capable de détruire les murs les plus solides, j’ai pu découvrir pour la première fois le Pikmin volant, parfaits pour traverser des étendues d’eau sans craindre la noyade par exemple, ou pour éviter les nuisibles terrestres de petite taille. Mais du côté des Pikmin connus aussi il y a du nouveau, et j’ai ainsi pu découvrir que peu importe son type, un Pikmin doté d’une fleur sur sa tête pouvait désormais flotter un court instant sur l’eau. Voilà qui augure de nouvelles stratégies intéressantes.

Enfin, j’ai aussi pu tester en charmante compagnie le nouveau mode « Bingo » pour deux joueurs. Le principe est simple, chaque joueur dispose d’une grille de bingo sur laquelle sont disposés divers objets. À vous d’être le premier à récupérer tous les objets d’une ligne, colonne ou diagonale. Là où cela devient intéressant, c’est que les deux joueurs jouent sur la même carte et peuvent à loisir venir déranger leur adversaire en leur dérobant un objet qui lui aurait garanti la victoire ou, plus fourbe encore, attirer des ennemis vers les troupes adverses pour décimer l’armée ennemie. De bonnes parties de rigolades en perspective !

Près de dix ans que les joueurs réclamaient un nouveau Pikmin à corps et à cris. L’attente touche à sa fin et il semble qu’elle en valait la peine, du moins à l’issue de cette démo. Si la partie gameplay et les graphismes ne m’inquiètent absolument pas, il ne reste que la question de la durée de vie à régler. On pourra en tout cas compter sur le mode multijoueurs solide pour prolonger l’expérience.

Yoshi’s New Island : mes impressions

Quel plaisir de retrouver un nouveau titre de cette série mignonne qu’est Yoshi’s Island. Tout n’est cependant pas rose sur l’île des Yoshi, et les développeurs ont encore du pain sur la planche pour nous offrir la qualité escomptée. Explications.

Graphiquement, c’est sans surprise que l’on retrouve le style crayonné et les couleurs pastel de l’épisode original. Le tout semble néanmoins encore plus prononcé qu’auparavant, offrant une identité vraiment unique à l’ensemble. Les effets 3D ne semblent cependant pas encore totalement au point et les éléments de décor ressortent parfois trop ou pas assez par rapport à Yoshi, créant ainsi la confusion chez le joueur.

Trois niveaux étaient proposés dans cette démo, clairement inspirés des niveaux originaux de l’épisode Super Nintendo bien connu des joueurs. Le premier, la plaine, est l’occasion de se familiariser avec les commandes. Comptez environ 6 secondes en tout et pour tout si vous avez déjà joué à un volet de la série ! Les déplacements, le saut, le saut prolongé, le gobage d’ennemis, l’attaque rodéo, … tout se réalise exactement comme avant. La physique du personnage n’a pas bougé d’un iota non plus. Seule nouveauté présentée, la possibilité d’envoyer des œufs géants après avoir avalé un ennemi particulièrement imposant ou simplement en s’en emparant sur le terrain. Cet œuf gigantesque permet de tout détruire sur son passage et d’ouvrir la voie au petit dino. Sympathique mais pas vraiment révolutionnaire.

Le problème principal du premier niveau est le manque d’inspiration flagrant du level-design. Les plates-formes se suivent sans réel lien, et le niveau semble étalé tel un patchwork dans toutes les directions, si bien que le joueur est rapidement perdu et a même du mal à trouver la sortie. Un manque de cohésion flagrant pour un titre de cette trempe. Reste que le boss chauve-souris du niveau final était plutôt sympa à affronter, sans être très surprenant pour les habitués.

Impressions mitigées par rapport à ce Yoshi’s New Island. Si l’idée de revoir Bébé Mario et sa fidèle monture dans un jeu inédit m’emballait, la démo qui m’a été proposée était clairement celle d’un jeu au développement peu avancé. Graphiquement, l’ensemble est mignon et très agréable à l’œil, mais il y a encore pas mal de travail à réaliser du côté du level-design et les nouveautés proposées sont encore trop peu nombreuses. Restons confiants néanmoins, car la sortie du jeu a été repoussée à 2014, ce qui laisse tout le temps aux développeurs pour nous sortir une copie parfaite !

Donkey Kong Country: Tropical Freeze : mes impressions

La dernière aventure de notre ami DK est un des mes coups de cœur du salon E3 2013, et j’ai eu la chance de pouvoir essayer cinq niveaux du jeu en avant-première. Voici donc mes impressions après ce premier contact avec Donkey Kong Country: Tropical Freeze sur Wii U.

Wii U oblige, les graphismes passent enfin en HD, et cela change tout. Les traits sont fins, les environnements fouillés et les couleurs vives, mais surtout, les textures impressionnent par leur niveau de détail. Il n’y a qu’à observer la fourrure de notre ami à poils pour s’en convaincre. Mais il n’y a pas que le visuel qui change, et le premier niveau de la démo nous invite dès la première seconde à découvrir l’un des nouveaux mouvements de DK, qui est maintenant capable de nager. Voilà qui fera plaisir aux fans des épisodes Super Nintendo, qui n’avaient pas compris pourquoi cette aptitude était absente du volet Wii. Le mal est réparé et notre héros est maintenant à l’aise comme un gorille dans l’eau. Il peut en outre effectuer un attaque spéciale pour éliminer certains poissons un peu trop agressifs, ou pour dénicher quelques secrets enfouis derrière les algues.

Sur la terre ferme, on est nettement moins dépaysé puisque les mouvements et la physique générale du personnage n’ont que peu évolués depuis le dernier volet. Il en va de même pour la maniabilité au Nunchuk et à la télécommande Wii, même si le bouton B permet maintenant en plus de soulever de nouveaux mécanismes. Enfin Diddy Kong est toujours de la partie et son jet pack vous sauvera la mise à de nombreuses reprises, car la difficulté semble une fois encore au rendez-vous. Cette fois, à l’instar du remake Nintendo 3DS, trois cœurs sont octroyés à chaque personnage. Dixie Kong est également annoncée parmi les personnages jouables mais n’était malheureusement pas jouable dans cette démo.

Pour le reste, c’est du DK comme on l’aime, avec ses passages cultes en wagons, ses boss impressionnants, et ses mythiques tonneaux. Ces derniers sont d’ailleurs au centre de nouvelles séquences plutôt bien pensées, grâce à une caméra dynamique utilisée de façon intelligente.

Donkey Kong Country: Tropical Freeze s’annonce tout bonnement excellent. Il reprend le meilleur de l’épisode Wii en y ajoutant des éléments pertinents, comme les niveaux aquatiques, pour rendre l’expérience plus riche encore. Le tout agrémenté de graphismes splendides à la sauce HD.

Mes impressions post E3 2013

Comme chaque année peu après l’E3, Nintendo organisait cette semaine à Bruxelles un évènement destiné aux journalistes et blogueurs belges. L’occasion pour moi de mettre la main sur les tout derniers titres annoncés sur Wii U et Nintendo 3DS… et de partager mes impressions avec vous bien entendu.

Les jeux suivants étaient présents en version jouable, et vous pouvez donc vous attendre à un compte-rendu complet sur chacun d’eux dans les prochains jours.

Sur Wii U :

Sur Nintendo 3DS :

J’en profite pour remercier l’équipe de Nintendo Benelux pour l’excellente organisation de cet évènement très convivial, mais aussi le sympathique Bababaloo que j’ai eu la surprise de croiser « pour de vrai » pour la première fois !

Nintendo @ E3 2013 : compte-rendu

À l’occasion du salon E3 Expo qui se tient actuellement à Los Angeles, le président de Nintendo Satoru Iwata a présenté aujourd’hui toute une série de jeux à paraitre sur Wii U dans les douze prochains mois. Comme on pouvait s’y attendre, ce sont les plus grandes licences de la firme qui viendront booster le catalogue de la console qui en a décidément bien besoin. Des annonces qui visent clairement à rassurer les joueurs donc, plutôt qu’à les surprendre.

Ainsi, Mario fera sa première apparition dans un jeu de plates-formes en trois dimensions sur Wii U dans Super Mario 3D World, en référence à son homologue sur Nintendo 3DS Super Mario 3D Land. Particularité de ce titre : jusqu’à quatre joueurs pourront coopérer et parcourir les niveaux en incarnant des personnages aux capacités différentes tels que Luigi, Toad et Peach. Un joli clin d’œil à Super Mario Bros. 2. Egalement à noter, la nouvelle transformation Mario Chat, qui permettra à ce dernier d’escalader les murs ou de griffer ses ennemis à la manière d’un matou. Premiers coups de griffes prévus en décembre 2013.

Devant le succès de ses deux précédents titres sur Nintendo 3DS et Wii, le grand singe est de retour dans Donkey Kong Country: Tropical Freeze sur Wii U. En plus de ses sublimes graphismes en HD mettant en valeur la fourrure de notre ami à poils, ce volet accueille Dixie Kong et sa capacité à flotter dans les airs, une caméra dynamique offrant de nouvelles possibilités de gameplay, et la possibilité d’explorer les fonds marins. À découvrir en novembre 2013.

Si nous n’aurons pas droit à un Zelda inédit cette année, l’un des meilleurs épisodes de la saga, The Legend of Zelda: The Wind Waker, revient en octobre dans une version haute définition et doté de nouvelles fonctionnalités, comme le « Flacon de Tingle » qui permet de publier des commentaires concernant le jeu sur Miiverse. Les commentaires des joueurs s’échouent sur le rivage dans le jeu. Il est également possible de naviguer plus rapidement que dans la version originale.

Il faudra s’armer de patience pour découvrir le dernier Mario Kart 8, prévu au printemps 2014 sur Wii U. Possédant toutes les fonctionnalités qui ont fait le succès de l’opus Nintendo 3DS, celui-ci ajoute en plus la fonctionnalité inédite d’anti gravité permettant aux karts de rouler sur les murs à la verticale et à l’envers.

Enfin, très attendu des joueurs, Super Smash Bros. arrivera bien l’année prochaine, à la fois sur Wii U et Nintendo 3DS. Le célèbre jeu de baston mêlant les univers de Nintendo accueillera notamment deux nouveaux combattants : un habitant d’Animal Crossing et Mega Man en personne.

Les joueurs occasionnels n’ont pas été oubliés et auront sans surprise droit à Art Academy cet été, Wii Party U en octobre 2013 et Wii Fit U en décembre 2013.

Du côté des éditeurs tiers, outre The Wonderful 101 et Bayonetta 2, on retiendra surtout ce titre toujours anonyme développé par Monolith Soft dans lequel vous explorerez un monde ouvert gigantesque à bord de votre robot humanoïde. Sortie prévue l’an prochain.

Si la Nintendo 3DS a volontairement été mise en retrait, elle accueillera bel et bien quelques gros hits dans les mois à venir, parmi lesquels The Legend of Zelda: A Link between Worlds toujours prévu pour cette fin d’année, Yoshi’s New Island l’année prochaine, sans oublier Pokémon X et Pokémon Y qui débouleront le 12 octobre à l’occasion d’un lancement mondial.

Nintendo @ E3 : Zoom sur… New Super Mario Bros. U

Chaque jour, faisons le point sur l’un des grands jeux annoncés lors de la conférence E3 2012 de Nintendo. Et aujourd’hui, c’est sur New Super Mario Bros. U, pour Wii U, que nous allons nous pencher.

Incarnez Mario, Luigi, Toad, et même votre Mii dans cette nouvelle aventure 2D. Pénétrez dans le Royaume Champignon et découvrez de nouveaux mondes, de nouveaux pouvoirs et de nouvelles façons de jouer.

À retenir :

  • Descendez en piqué les niveaux et accrochez-vous aux murs grâce à la nouvelle transformation en écureuil volant de Mario, ou flottez tranquilement dans les airs accroché au petit Yoshi Ballon.
  • Le GamePad Wii U propose de jouer en multi d’une nouvelle façon. Avec le nouveau mode Boost, un joueur supplémentaire peut créer des plates-formes pour aider les autres à venir à bout des niveaux les plus difficiles ou accéder à des zones cachées.
  • Le mode Boost permet aussi de se lancer dans des speed runs coopératifs. Avec le GamePad, vous pouvez en effet interagir avec l’environnement en manipulant les objets et ennemis en temps réel, et ainsi trouver les chemins les plus rapides vers la fin du niveau.
  • Jouez, au choix, sur grand ou petit écran. A tout moment, vous pouvez en effet passer de l’écran TV à l’écran du GamePad et continuer à jouer même quand d’autres personnes utilisent la télé.
  • Avec Miiverse, lisez les commentaires d’autres joueurs et découvrez leurs exploits dans le jeu. Donnez vous aussi vos impressions aux autres membres du Nintendo Network.
  • Prévu à Noël 2012.

MON AVIS — N’ayant pas adhéré au New Mario DS, mais ayant plutôt apprécié le fun que procure l’opus Wii à plusieurs, je ne sais finalement pas trop que penser de ce nouvel épisode, si ce n’est que les nouveautés ne semblent pas se bousculer au portillon ! Les graphismes ont l’air plus fins et agréables à l’oeil, mais la nouvelle transformation pompée sur le Tanuki ne suffira pas à me faire replonger tout de suite. On veut du neuf !

Nintendo @ E3 : Zoom sur… Nintendo Land

Chaque jour, faisons le point sur l’un des grands jeux annoncés lors de la conférence E3 2012 de Nintendo. Et aujourd’hui, c’est sur Nintendo Land, pour Wii U, que nous allons nous pencher.

Nintendo Land propose aux joueurs d’entrer dans un parc à thème composé de douze attractions différentes, chacune basée sur l’une des plus célèbres franchises de Nintendo. Chaque attraction vous demande d’utiliser l’une des nouvelles possibilités de gameplay permises par le GamePad Wii U. Selon l’attraction, les joueurs pourront concourir seuls, défier d’autres joueurs ou s’allier avec ceux-ci. Jusqu’à cinq joueurs peuvent participer au mode multijoueurs. L’expérience de jeu est différente selon que vous utilisiez le GamePad ou la télécommande Wii.

À retenir :

  • Dans Donkey Kong’s Crash Course, utilisez la détection de mouvement du GamePad pour diriger une voiture miniature au sein d’un parcours d’obstacles rappelant le premier tableau du jeu Donkey Kong original.
  • Dans Luigi’s Ghost Mansion, le joueur utilisant le GamePad est un fantôme invisible pour les autres joueurs qui, armés de leur lampe de poche, doivent lui échapper. Le fantôme doit rester tapis dans l’ombre et se déplacer avec précaution pour tenter de capturer chacun des joueurs. Travaillez en équipe pour ressusciter vos compères et échapper au spectre.
  • Dans Animal Crossing: Sweet Day, le joueur utilisant le GamePad contrôle deux gardes chargés de surveiller la réserve de bonbons du village. Jusqu’à quatre joueurs peuvent s’emparer d’une télécommande Wii et contrôler des animaux en quête de ces friandises. Restez soudés pour récupérer 50 bonbons et éviter d’être repérés par les gardes.
  • The Legend of Zelda: Battle Quest propose au joueur armé du GamePad de devenir un archer pouvant viser et tirer des flèches grâce au viseur sur l’écran. Jusqu’à trois autres joueurs peuvent le rejoindre avec leur épée gérée par une télécommande Wii Plus. Unissez-vous et venez à bout de toute une variété de monstres issus de la série Zelda.
  • Huit autres attractions seront à découvrir dans la version complète du logiciel.
  • Prévu au lancement de la console Wii U, en fin d’année.

MON AVIS — C’est sûr, à la manière de Wii Sports, Nintendo Land permettra sans doute de se familiariser rapidement avec le GamePad Wii U. Cependant, les fans de Nintendo risquent d’avoir bien du mal à voir des séries aussi mythiques que The Legend of Zelda réduites à de simples mini-jeux… En outre, il n’est pas encore certain que le jeu soit offert avec la console. Cela vaut-il la peine de passer à la caisse pour douze mini-jeux ?

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑