Recherche

Planète Nintendo

Tag

layton

Goodbye 2014 : l’heure du bilan pour Nintendo

2014 s’apprête à tirer sa révérence, et comme chaque année, l’heure du bilan a sonné ! Quels sont les jeux marquants des douze derniers mois, quelle console s’est démarqué, quelles promesses n’ont pas été tenues ? Découvrons-le ensemble au travers de ce bilan très personnel.

Wii U, le réveil providentiel

Mieux vaut tard que jamais. Après une première année en dents de scie, et quelques bonnes sorties malheureusement trop espacées dans le temps, Nintendo a enfin mis les bouchées doubles pour satisfaire les acheteurs de sa dernière console de salon. Pour autant, on ne peut toujours pas dire que nous ayons été ensevelis sous les sorties, l’essentiel des efforts ayant été fournis en fin d’année comme on pouvait s’y attendre. Mais force est de constater que la situation va en s’améliorant, et que 2015 est également prometteur.

Mon top 3 cette année ? Il commence avec Donkey Kong Country, qui signe un retour magistral avec Tropical Freeze, en haute définition époustouflante. Mais il nous propose aussi et surtout un challenge à la hauteur des attentes de tous les fans de la première heure et une variété incroyable au niveau du gameplay, grâce à l’ajout de deux nouveaux personnages notamment. Un immanquable pour les fans de plateformes.

Super Smash Bros. for Wii U manque de peu la première marche du podium. Il est pourtant loin d’avoir démérité et le contenu qu’il propose est sans aucun doute l’un des plus complets jamais inclus dans un jeu vidéo. Que ce soit au niveau des modes de jeux, des personnages disponibles, des options de personnalisation, ou de tous les à-côté (la amiibo en tête), le titre fait vraiment très fort et vous occupera pendant de très nombreuses heures.

Et c’est sans surprise Mario Kart 8 qui rafle la palme du meilleur jeu Wii U en 2014. La variété des circuits, l’équilibre parfait qui semble avoir été trouvé au niveau du gameplay, son accessibilité, la convivialité du mode multi et la fluidité du mode en ligne font de ce titre l’indispensable de toutes vos soirées entre amis. Ajoutez à cela l’arrivée de contenu additionnel proposé à un tarif tout à fait correct pour la quantité de contenu mis à disposition, et vous comprendrez pourquoi le titre fait l’unanimité sur la console.

Parmi les autres sorties sur Wii U, on notera l’arrivée de Hyrule Warriors qui fera aisément patienter les fans de Zelda jusqu’à la prochaine aventure de Link l’année prochaine, mais aussi Bayonneta 2, que les gamers attendaient avec impatience.

Nintendo 3DS, la force tranquille

Sans grande surprise, la Nintendo 3DS a continué son petit bonhomme de chemin en 2014, avec une légère diminution du nombre de sorties de qualité tout de même, ce qui finalement arrange bien les joueurs qui ont enfin pu finir leurs titres entamés l’an passé.

Parmi ma sélection cette année, on retrouve Fantasy Life, un jeu unique malheureusement passé un peu inaperçu. Dans la même veine qu’Animal Crossing, ce titre va néanmoins plus loin en vous offrant la possibilité de jongler entre douze professions et d’explorer le monde. Un côté RPG bien agréable qui vient s’ajouter à l’univers graphique sympathique mais pas forcément exceptionnel.

Le professeur Layton faisait également son retour une dernière fois, mais il s’était associé exceptionnellement à son ami Phoenix Wright dans un spin-off plutôt réussi entre la simulation d’avocat et le célèbre jeu d’enquête. Sans doute pas aussi poussé qu’un jeu original de la série, mais définitivement très plaisant à parcourir pour les fans, grâce à son histoire passionnante et particulièrement bien mise en scène.

Enfin, Pokémon Saphir Alpha et Pokémon Rubis Oméga marquaient le retour des épisodes phares, plus de dix ans après les originaux. Toujours aussi prenant, ces volets proposent en plus toute une série de nouveaux modes en ligne, un nouveau scénario et un moteur graphique qui tranche avec ce qui se faisait une décennie plus tôt !

Le Nintendo eShop, ce coffre aux trésors

On aurait trop souvent tendance à l’oublier, mais les consoles de Nintendo proposent aussi une boutique en ligne qui ne cesse de s’étoffer et renferme bien souvent des jeux au potentiel insoupçonné, ou des concepts inédits qu’on ne retrouve pas souvent dans les blockbusters habituels vendus en copies physiques. Le tout est de savoir les choisir. Et par chance, j’ai pu en tester un certain nombre cette année.

Shovel Knight est sans doute celui qui aura enchanté le plus les joueurs et le succès qu’il rencontre est amplement mérité. Teslagrad fait également partie des concepts novateurs et exécutés à la perfection. Enfin, Tengami est mon petit coup de cœur cette année, tant il aura réussi à m’emporter dans son ambiance zen. Dommage qu’il soit si court.

Et en 2015 ?

2015 s’annonce sous les meilleures auspices, avec le retour de très nombreuses licences d’habitude un peu en retrait, comme Yoshi’s Wooly World, Kirby et le pinceau arc-en-ciel et Star Fox, mais aussi des grandes-premières avec Captain Toad, ainsi que Mario Maker, qui exaucera le vœu de très nombreux gamers en leur permettant de créer leurs propres stages de l’univers de Mario. Et ne l’oublions pas, cette année, ce sera aussi le grand retour de la légende de Zelda, pour la première fois sur Wii U, dans un titre aux nombreuses promesses, mais qui n’a dévoilé que très peu de choses quant à son contenu.

Et si tous les regards sont tournés vers la Wii U, n’oublions pas l’arrivée toute proche des nouvelles new Nintendo 3DS et new Nintendo 3DS XL, ces versions améliorées de la console portable de Nintendo, qui proposerons également des jeux exclusifs comme le remake Xenoblade Chronicles. Un titre qui viendra s’ajouter à la collection des joueurs qui auront déjà fort à faire avec The Legend of Zelda: Majora’s Mask 3D, une autre réédition réclamée à corps et à cris depuis quelques mois et qui sera enfin une réalité au printemps prochain.

Les amiibo, la grande nouveauté et l’un des succès de cette fin d’année, vont continuer à débouler en masse et il sera intéressant de voir comment ceux-ci seront exploités dans les prochains jeux de la firme.

Et tout cela, c’est sans compter sur les nombreuses autres surprises que nous réserve la société japonaise qui, on le sait, cultive l’art du secret comme personne. 2015 sera à coup sûr une année excitante !

Professeur Layton vs. Phoenix Wright : mon verdict

Lorsqu’on évoque le jeu d’aventure sur console portable, deux grands noms viennent à l’esprit des joueurs : Professeur Layton, ce jeu d’enquêtes signé Level-5 dans lequel les énigmes toujours plus nombreuses sont la clé pour élucider les mystères, et Phoenix Wright: Ace Attorney, cette simulation de Capcom unique en son genre qui vous met dans la peau d’un avocat.

Si elles sont peut-être différentes dans leur approche du genre, les deux séries ont aussi un certain nombre de points communs. Un scénario parsemé d’éléments surréalistes, des personnages attachants autant que déjantés, un humour décalé, des graphismes léchés et une bande-son soignée, entre autres. Alors quand Capcom et Level-5 décident de s’allier pour créer un crossover entre leurs deux licences fétiches, dire que les joueurs s’embalent est un euphémisme. Encore faut-il que l’exercice, périlleux car il ne faut dénaturer aucune des deux séries, soit exécuté de main de maitre pour ne décevoir personne. Cet équilibre délicat a-t-il été trouvé par les développeurs ? C’est ce que l’on va découvrir ensemble.

L’histoire, tout d’abord, s’ouvre sur le monde du professeur Layton. Car les deux protagonistes ne se rencontreront que plus tard dans le jeu. Aria Novella et Giovanni Accidenti sont poursuivis par d’étranges créatures dans la nuit noire. Aria parvient à s’enfuir et, sur les conseils de l’homme, s’en va trouver le professeur Layton pour lui demander son aide. L’interface du jeu lors des phases avec le professeur sera alors tout sauf inconnue aux fans de la saga. Comme dans L’héritage des Aslantes, on explore des scènes qui renferment des indices, des pièces S.O.S., et surtout, des énigmes. Là encore, on n’est pas dépaysé, même si le niveau de difficulté général tout au long du jeu semble globalement moins élevé que dans la série originale.

Lors de la deuxième partie du prologue, c’est dans la peau de Phoenix Wright que vous vous glisserez, histoire de vous familiariser également avec les phases de procès. Accompagné de Maya, votre assistante, vous allez donc devoir défendre, et accessoirement faire innocenter, l’accusé. Après avoir épluché le dossier de l’affaire et les différents profils, vous interrogerez les témoins, demanderez des compléments d’informations, présenterez des preuves et mettrez en évidences les contradictions pour faire la lumière sur l’affaire. Là encore, pas de surprise pour les habitués du jeu éponyme, puisque l’interface et la méthode d’approche des témoins reste globalement la même, à quelques ajustements près qui seront révélés lors des procès de sorcières, la nouveauté du jeu, qui ont lieu dans le monde de Labyrinthia.

Car, sans gâcher la surprise, c’est dans ce monde parallèle que se déroulera la rencontre tant attendue entre Phoenix et Layton. Ensemble, ils devront élucider l’affaire la plus surréaliste de leur carrière, et comprendre comment toute l’histoire de cette cité médiévale semble écrite à l’avance par le mystérieux Narrateur. Graphiquement, l’histoire est contée à la perfection avec un habillage très Layton pour les décors, et des mimiques et animations des personnages plus poussées, typiques de la saga Ace Attorney. Le tout est entrecoupé de scènes cinématiques en 3D du plus bel effet, et doublées en français. L’occasion de découvrir pour la première fois Phoenix s’exprimer dans la langue de Molière. Ce sera à vous de juger, mais je trouve personnellement que l’acteur choisi – Donald Reignoux – colle parfaitement au rôle.

Une fois le didacticiel passé et l’histoire bien lancée, l’histoire alternera constamment entre les phases d’exploration remplies d’énigmes (Layton) et les procès (Ace Attorney). Si la transition se fait plutôt naturellement, on aurait peut-être aimé un peu plus de prise de risque ce côté de la part des développeurs, en mêlant un peu plus les deux mécaniques de jeu.

En ce qui concerne les points faibles, on l’a évoqué, la difficulté des énigmes semble avoir été revue à la baisse, notamment avec un nombre a priori plus élevé d’énigmes laissant plusieurs droits à l’erreur. Elles n’en restent heureusement pas moins excellentes pour la plupart. Le titre est en outre très bavard et, si l’histoire est réellement passionnante, on se serait bien passé d’une partie des dialogues parfois inutiles pour aller droit à l’essentiel. D’autant plus que le jeu est plutôt long (plus de 20 heures).

Au final, ce crossover (im)probable entre deux piliers du jeu d’aventure remplit largement son contrat. Les deux univers se mêlent étonnament bien tant scénaristiquement que graphiquement. L’histoire est passionnante, et les habitués ne seront pas dépaysés devant les mécaniques de jeu reprises presqu’à l’identique de leur modèles. À ce propos, on regrettera seulement que les phases Layton et Phoenix soient un peu trop distinctes et entrecoupées, et surtout, qu’elles n’atteignent pas toujours la profondeur des jeux originaux. Cela est cependant inhérent au concept du crossover, et il serait dommage de se priver d’une si bonne occasion d’assister à la rencontre entre ces deux enquêteurs de légende.

Nintendo Direct : compte-rendu du 13-02-2014

1897858_705246802843183_2036758336_n[1]

C’est un Nintendo Direct particulièrement attendu qui était diffusé hier soir, et retransmis simultanément dans le monde entier. Si ce dernier n’aura finalement pas apporté de vraies révélations quant à d’éventuels titres inédits, il aura au moins le mérite d’avoir apporté de nombreuses dates et informations sur les titres à venir sur Nintendo 3DS et Wii U.

Ainsi, Mario Kart 8 est enfin annoncé pour le 30 mai. De nouveaux circuits ont été dévoilés au travers d’une nouvelle bande-annonce, de même que la présence des sbires de Bowser en tant que personnages jouables.

Quelques jeux de développeurs-tiers ont également eu droit à de nouvelles images, à l’instar de Bayonetta 2 de PlatinumGames, et du nouveau jeu de rôles signé Monolith Software, qui nous a présenté plus en détails son système de combat, à défaut de nous révéler le titre du jeu ! Enfin, Super Smash Bros. est toujours bel et bien prévu pour cette année, et verra l’arrivée d’un nouveau challenger en la personne de Little Mac de la série Punch-Out!!, que les vétérans connaissent bien. À noter également, un deuxième volet de NES Remix sera prochainement disponible sur le Nintendo eShop et mettra en avant de nouveaux classiques Nintendo.

Du côté de la Nintendo 3DS, pas de grande surprise non plus. Mario Golf: World Tour et Kirby: Triple Deluxe arriveront tous les deux en mai. Quant à Yoshi, il sera la star de la nouvelle édition collector de la Nintendo 3DS XL, qui sera commercialisée le même jour que Yoshi’s New Island, soit le 14 mars prochain. Du côté du Nintendo eShop, les joueurs peuvent dès à présent télécharger gratuitement Steel Diver: Sub Wars et découvriront Pokémon Link: Battle! À partir du 13 mars prochain.

Pour finir, Nintendo a confirmé l’arrivée de titres Game Boy Advance sur la console virtuelle de la Wii U et ce, dès le mois d’avril prochain. Metroid Fusion, Mario & Luigi: Superstar Saga et Yoshi’s Island: Super Mario Advance 3 ouvriront la marche.

Prof. Layton 6 : mon verdict

Depuis maintenant cinq ans, chaque fin d’année est également le rendez-vous des fans du professeur Layton, qui peuvent alors se plonger dans le dernier volet de ses aventures. Cette fois cependant, c’est un peu différent, puisqu’il s’agit là de l’ultime périple de notre archéologue préféré !

Sixième épisode déjà donc, autant dire que ceux qui ont suivi le gentleman au haut-de-forme depuis ses débuts ne seront pas dépaysés. On retrouve le professeur, son jeune assistant Luke, et la journaliste Emmy, appelés à la rescousse par un collègue du professeur qui s’apprêterait à faire une découverte sensationnelle. Ce dernier a en effet découvert ce qu’il appelle une momie vivante ! Il s’agit finalement d’une jeune fille emprisonnée dans la glace depuis des milliers d’années, dernière représentante de la civilisation aslante. Une sombre organisation semble être à la poursuite de cet étrange personnage, que décide d’aider le professeur.

Afin de découvrir tous les secrets de cette civilisation disparue, nos amis s’engagent dans un périple à travers le monde. Il est loin le temps du premier opus, L’étrange village, qui nous cantonnait à une seule zone à explorer, presqu’en huis clos. Cette fois, il vous faudra explorer plusieurs régions du globe pour accumuler les indices, chacune proposant même sa propre intrigue au sein de l’histoire principale. Si l’on pouvait craindre de perdre le fil de la trame principale, il n’en est rien et ce système nous offre au final un réel dépaysement.

La formule reste néanmoins intacte, puisqu’il s’agit toujours de se déplacer dans des environnements variés, explorer chaque recoin du décor sur l’écran tactile, discuter et résoudre les énigmes proposées par les habitants et passer à l’étape suivante. Après cinq épisodes, forcément, il y a des redites au niveau des énigmes. Mais celles-ci restent suffisamment variées pour ne pas se lasser, faisant tantôt appel à votre logique, votre mémoire ou votre habileté. Puzzles, casse-tête, jeux de cartes ou de plateaux, il y en a pour tous les gouts. La présentation générale des énigmes a même été légèrement améliorée, avec des scènes sur l’écran supérieur qui réagissent directement à vos actions sur l’écran tactile.

La réalisation générale du titre est dans la droite lignée de son prédécesseur, Le masque des miracles, c’est-à-dire d’excellente facture. Les décors semblent même plus animés et plus vivants. Les scènes cinématiques sont plus nombreuses et splendides que jamais et bénéficient toujours de l’appui de l’excellente équipe de doublage qui officie depuis le deuxième opus déjà. Quant à l’ambiance sonore, elle colle toujours à merveille à l’univers unique du jeu, et fait la part belle aux airs empreints de nostalgie et aux accordéons. Le thème des énigmes est en outre nettement moins oppressant qu’auparavant !

Du côté du contenu et de la durée de vie, le titre fait une fois de plus très fort. En plus des 150 énigmes à dénicher tout au long de l’aventure principale, toute une série de mini-jeux annexes totalement optionnels se débloquent rapidement. L’occasion de se changer les idées avec des casse-tête d’un autre genre. Enfin, le mode Bonus regorge lui-aussi d’énigmes supplémentaires, à commencer par les énigmes du jour, pas moins de 365 à résoudre. On ne se débarrasse pas de Layton comme ça !

Après nous avoir fait rêver pendant cinq ans, la saga Layton s’achève tout naturellement sur une aventure dont seul Level-5 a le secret : bourrée de charme, de révélations, de retournements de situations et d’énigmes tantôt amusantes, tantôt ardues, mais jamais prises de tête. Les habitués de la série ne seront toutefois que rarement surpris et se féliciteront sans doute que la saga s’achève sur cette aventure réussie dont la magie opère toujours, plutôt que de continuer à tirer sur une corde qui commençait tout de même sérieusement à s’user.

Bilan 2013 : mes coups de coeur et déceptions de l’année

2013 s’apprête à tirer sa révérence, et il est grand temps de faire un bilan de l’année avant d’entamer 2014 comme il se doit. Quels ont été les jeux à ne pas manquer sur les consoles Nintendo, mes déceptions et mes coups de cœur ? Et que peut-on attendre de 2014 ? C’est ce que nous allons voir ensemble !

Nintendo 3DS, la machine à hits

Comment fait-elle pour enchainer les hits, d’année en année ? Seul Nintendo en a le secret. Car en 2013, la Nintendo 3DS a en effet aligné des jeux de grandes qualités dans des genres divers et variés, avec une facilité déconcertante.

Le début de l’année marqua le retour de deux grandes licences chères aux fans de Nintendo. Luigi’s Mansion 2 n’a rien à envier à son aîné paru sur GameCube dix ans plus tôt. Superbe graphiquement, il est aussi plus long et surtout plus varié, tout en conservant l’humour propre à l’ami vert.

Fire Emblem, la série de jeux de rôles tactiques, revenait également sur le devant de la scène avec Awakening, un volet qui s’adressait à un plus large public avec plusieurs modes de difficulté, des cinématiques sublimes, un scénario prenant et des personnages attachants.

Animal Crossing signait lui aussi son grand retour sur console portable dans un épisode toujours aussi mignon offrant plus de liberté que jamais au joueur qui peut désormais incarner le rôle de maire du village. Les fans seront aux anges, mais pas de quoi les réconcilier avec les allergiques au concept particulier de la série malgré tout.

Autre grand retour, celui de l’increvable licence Pokémon. J’aurai vraisemblablement l’occasion d’y revenir, si les combats ont encore gagné en profondeur avec l’ajout du type Fée, l’histoire et les dialogues sont encore plus enfantins qu’avant et, même s’il convient parfaitement aux combats, le nouveau style graphique s’éloigne un peu trop de l’esprit Pokémon.

Passé un peu inaperçu, Mario & Luigi: Dream Team Bros. est un épisode qui a le mérite d’innover en vous permettant de pénétrer dans les rêves de Luigi et de vivre cette longue aventure sous plusieurs facettes. Les combats et l’humour sont toujours de la partie.

Enfin, c’est le retour du grand Zelda qui a fait l’unanimité en cette fin d’année. Car A Link between Worlds possède toutes les qualités pour séduire les fans de l’opus original. Utilisant les solides fondations de la série, il parvient à innover grâce au nouveau pouvoir de Link et offre une plus grande liberté d’action en vous proposant d’explorer les donjons dans l’ordre de votre choix. Il est en outre servi par une réalisation exemplaire et une bande son magistrale.

Wii U, un réveil en douceur

Nintendo n’a semble-t-il pas appris de ses erreurs et la première moitié de l’année fut une longue traversée du désert pour sa nouvelle console de salon. Même Rayman Legends, très attendu des joueurs, fut reporté à septembre, et même porté sur les consoles concurrentes.

Heureusement, les Pikmin arrivent à la rescousse en juillet. Et malgré la qualité des graphismes, les nouveautés et le challenge global, les ventes de Wii U ne s’en trouvent pas chamboulées pour autant.

On sort New Super Luigi U pour combler, et on commercialise une réédition, aussi bon soit-elle, de The Legend of Zelda: The Wind Waker.

Finalement, et contre toute attente, c’est Mario qui revient plus en forme que jamais au secours de la console dans Super Mario 3D World, un titre superbe, et bourré de bonnes idées comme on n’en avait plus vues depuis Super Mario Galaxy. Cela sera-t-il suffisant pour redresser la barre ?

Dans le même temps, Nintendo se lance à nouveau dans un numéro de charme à l’attention des joueurs occasionnels avec l’arrivée de Wii Fit U, Wii Party U, Wii Karaoke U et Wii Sports Club. Il teste par la même occasion de nouveaux modes de transactions. Wii Fit U est en effet proposé pour moins de 20 EUR aux possesseurs de Wii Balance Board qui achètent l’accessoire Fit Meter, tandis que Wii Sports Club propose aux joueurs d’acheter les sports à la pièce ou d’acquérir des tickets d’accès à tous les sports pendant 24 heures pour 2 EUR, là où Wii Karaoke U propose des tickets d’accès à tout le catalogue de chansons entre 1 heure et 30 jours. Une approche osée, surtout pour le public moins enclin à se connecter que les joueurs expérimentés, dont il faudra analyser l’impact dans les mois à venir.

2014, l’année de tous les défis pour la Wii U

Tous les regards sont maintenant tournés vers la Wii U, qui a tout à prouver pour rallier les joueurs à sa cause. Donkey Kong Country: Tropical Freeze arrivera en février et saura à coup sûr combler les fans de plates-formes. L’indémodable Mario Kart 8 devrait lui aussi obtenir les faveurs des joueurs. Mais cela ne sera certainement pas suffisant, et Super Smash Bros. ferait mieux de pointer rapidement le bout de son nez. On espère également avoir des nouvelles de Yoshi qui était censé revenir avec l’habillage de Kirby: Au fil de l’aventure. Et aura-t-on finalement la chance d’en savoir plus sur le prochain Zelda original ? On sait Nintendo expert dans l’art d’annoncer des jeux et de les sortir deux mois plus tard, mais il ne faudrait pas trop faire patienter les joueurs tout de même. Quant à la Nintendo 3DS, on lui accorderait bien un petit repos bien mérité, tant il me reste de titres à terminer sur cette console (à commencer par le dernier épisode du Professeur Layton). Même si aucun grand hit ne se profile vraiment à l’horizon, elle continuera sans nul doute son petit bonhomme de chemin en 2014.

Nintendo Direct : le point sur les annonces

Nintendo a aujourd’hui fait le point sur les prochaines sorties à venir sur Wii U et Nintendo 3DS d’ici la fin de l’année. Voici les infos qu’il ne fallait pas manquer :

The Legend of Zelda

Wind Waker HD arrive le 4 octobre sur Wii U.

A Link between Worlds arrive en novembre sur Nintendo 3DS. L’action se déroulera des années après les évènements de A Link to the Past et mettra donc en scène un autre Link. Une autre Triforce, celle présente dans l’ombre du logo, aurait un rôle central dans l’intrigue.

Professeur Layton

Le sixième et dernier épisode de la saga, L’héritage des Aslantes, arrivera le 8 novembre en Europe.

Réclamé à corps et à cris, Professeur Layton vs. Phoenix Wright: Ace Attorney débarquera finalement sur Nintendo 3DS en Europe l’année prochaine.

Animal Crossing

La Place Animal Crossing est disponible en téléchargement gratuit sur Wii U. Celle-ci vous permet d’interagir avec des joueurs du monde entier, d’échanger vos photos, vos créations, et d’en apprendre plus sur les personnages du jeu.

Une action promotionnelle vous permet jusqu’au 7 septembre d’offrir Animal Crossing: New Leaf à un ami qui ferait l’acquisition d’une Nintendo 3DS XL. Toutes les infos sur le site de Nintendo.

Et aussi…

Rayman Legends sur Wii U proposera des costumes Mario & Luigi que pourront enfiler Rayman et Globox.

Art Academy: Sketchpad arrive ce vendredi 9 aout sur le Nintendo eShop.

Luigi sera un personnage jouable de Super Smash Bros., toujours prévu pour 2014.

En images…

Mes impressions sur les prochains jeux 3DS

Il y a quelques jours, Nintendo a levé le voile sur son planning Nintendo 3DS en annonçant une série de nouveautés qui arriveront cette année en Europe, comme un nouveau Yoshi et un Zelda inédit, et en confirmant la sortie d’autres titres très attendus.

J’ai eu la chance de m’essayer pendant plusieurs heures à cinq de ces titres et vous propose de découvrir mes premières impressions ci-dessous.

The Legend of Zelda

L’un des épisodes préférés des fans de la série – A Link to the Past – aura bientôt droit à une suite, pensé spécialement pour la 3D. Lire mes impressions.

Mario & Luigi: Dream Team Bros.

Volez au secours de la princesse Peach en voyageant entre le monde réel et les rêves de Luigi ! Lire mes impressions.

Donkey Kong Country Returns 3D

Le grand classique de la Wii maintenant porté sur console portable, en 3D, et avec quelques nouveautés. Lire mes impressions.

Mario and Donkey Kong: Minis on the Move

180 puzzles pour les fans de casse-tête, à télécharger sur le Nintendo eShop. Lire mes impressions.

Animal Crossing: New Leaf

Endossez la responsabilité de maire de votre ville et prenez un nouveau départ. Lire mes impressions.

Les titres suivants ont également été annoncés et devraient débarquer dans le courant de l’année.

Yoshi’s Island

Après un volet sur Super Nintendo et un autre sur Nintendo DS, la saga s’offre une troisième épisode aux graphismes plus mignons que jamais.

Mario Gold: World Tour

Mesurez-vous aux joueurs du monde entier et travaillez votre swing.

Mario Party

80 mini-jeux inédits et des plateaux aux règles différentes dans le creux de votre main.

The Legend of Zelda: Oracle of Ages & The Legend of Zelda: Oracle of Seasons

Le retour du binôme Game Boy Color, à retrouver sur le Nintendo eShop.

Professeur Layton and the Azran Legacy

La saga s’achève en apothéose.

Arrivage : porte-étiquette Layton

Ca y est ! Il aura fallu être patient, mais il est enfin là : le porte-étiquette en cuir pour bagages à l’effigie du professeur Layton vient d’arriver dans ma boite au lettres.

Pour rappel, cet objet collector de très bonne facture était offert aux 5000 premiers fans européens à enregistrer leur exemplaire de Professeur Layton et le masque des miracles sur Nintendo 3DS.

Professeur Layton et le masque des miracles : mes impressions

Dans ce nouvel article, découvrez mes premières impressions sur Professeur Layton et le masque des miracles sur Nintendo 3DS.

Quel plaisir de retrouver chaque année une nouvelle aventure de notre archéologue préféré. C’en est presque devenu une habitude. Pourtant cette fois, il y a comme un vent de fraicheur qui souffle sur cette cinquième aventure du professeur Layton. Car cette fois, c’est sur Nintendo 3DS que cela se passe. Et nous allons voir tout de suite ce qui change.

Lire la suite

Prof. Layton 5 : la pub TV + bonus

C’est cette semaine que débarque Professeur Layton et le masque des miracles en Europe. Après la bande-annonce riche en révélation dévoilée la semaine dernière, c’est la publicité que vous verrez passer cette semaine sur votre petit écran que je vous propose de découvrir.

J’en profite pour vous rappeler que les premiers à enregistrer leur jeu ce vendredi auront la chance de remporter un porte-étiquette en cuir pour bagages frappé du sceau du professeur. Toutes les infos ici.

Prof. Layton 5 : un trailer à ne pas manquer !

Dans moins de trois semaines, Professeur Layton et le masque des miracles arrivera enfin en Europe. Mais Nintendo semble avoir entendu les fans impatients et révèle aujourd’hui une bande-annonce de plus de 3 minutes, dans la langue de Molière qui plus est.

Il faut bien l’avouer, le graphisme des scènes animées n’a rien perdu de sa superbe et le doublage semble toujours aussi soigné. Quant aux casse-tête, ils semblent exploiter à bon escient les particularités de la console. Attention tout de même, car la vidéo semble révéler quelques scènes clé du jeu…

Vivement le 26 octobre !

Les sorties d’octobre 2012

Après une rentrée plutôt calme, les choses sérieuses reprennent ! Si tous les regards sont déjà tournés vers la Wii U, qui sort le mois prochain, le Professeur Layton vous aidera surement à patienter, dans sa première apparition sur Nintendo 3DS. Et si les célèbres monstres de poche vous manquaient, réjouissez-vous : ils sont de retour dans une suite aux versions Noire et Blanche.

Lire la suite

Professeur Layton et le masque des miracles

L’attente touche à sa fin pour les fans d’énigmes. Professeur Layton et le masque des miracles arrivera en effet le 26 octobre en Europe, dans un cinquième épisode destiné uniquement à la Nintendo 3DS.

La boite du jeu a également été dévoilée, et nous rappelle qu’en plus des 150 casse-tête intégrés à l’aventure principale, 365 autres énigmes seront téléchargeables jour après jour via le Nintendo Network. Inutile de dire qu’on ne s’ennuiera pas dans cet avant-dernier volet de la célèbre série.

Professeur Layton et le masque des miracles

On savait qu’il arriverait cette année, désormais, on a aussi droit à une vidéo de la cinquième aventure du gentleman au haut de forme. Et en français s’il vous plait ! Professeur Layton et le masque des miracles arrivera en fin d’année pour la première fois sur Nintendo 3DS. Dans cet épisode, il devra percer les secrets d’un masque aux pouvoir mystérieux et lever une terrible malédiction. Vous en apprendrez également plus sur le passé du professeur…

Nintendo dévoile son planning pour Q2

À l’occasion d’une conférence tenue en direct aujourd’hui même, Nintendo a levé le voile sur ses plans pour le deuxième trimestre de cette année.

Comme prévu, la Wii arrivera en fin de vie entourée de RPG, tandis qu’il faudra se tourner vers la Nintendo 3DS pour dénicher des titres de plus gros calibre, comme Luigi’s Mansion 2 et Professeur Layton 5 en fin d’année, et même Fire Emblem sans doute l’an prochain. Plus proche de nous, Mario Tennis Open permettra pour la première fois aux joueurs de s’affronter en ligne, alors que Kid Icarus: Uprising ravira les gamers en manque d’action. Des classiques bien connus débarqueront également sur l’eShop dans les prochaines semaines.

Voici le planning reprennant la sélection principale de titres arrivant à partir de mars. Vous comblera-t-il de joie ? A vous de nous le dire !

Critique complète : Professeur Layton et l’appel du spectre

Dans ce nouvel article, découvrez ma critique complète de Professeur Layton et l’appel du spectre sur Nintendo DS.

En trois ans seulement, le professeur Layton est devenu l’un des personnages les plus célèbres du jeu vidéo et l’un des préférés des aficionados de Nintendo. Chaque fin d’année depuis 2008, il nous revient au travers d’une formule qui a fait ses preuves : 150 énigmes éparpillées au sein d’une grande intrigue passionnante, le tout baigné dans une ambiance graphique et musicale unique. Après que le destin perdu ait achevé de façon bouleversante la première trilogie, Level-5 nous propose cette fois un grand saut dans le passé, à l’époque où le professeur et Luke ne se connaissaient pas… Prêts à replonger ?

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑