Recherche

Planète Nintendo

Tag

wario

Rétrospective Wario Land : la série sans fausse note

Avec la sortie de la réédition de Wario Land: The Shake Dimension sur Wii U, le timing est parfait pour nous plonger ensemble dans une rétrospective de la saga Wario Land, sans doute la meilleure série de jeux de plateformes 2D sur consoles, à mon humble avis. Voilà déjà une première révélation !

Lire la suite

Publicités

Wario Land 4 : mon verdict

Les jeux Game Boy Advance sont de retour. L’occasion de découvrir ou redécouvrir de grands classiques, proposé à 7 EUR sur le Nintendo eShop Wii U. Parmi ceux-ci, Wario Land 4 revient pour occuper les fans de plates-formes. Treize ans après sa sortie, le titre tient-il toujours la route ?

Comme à l’accoutumée, c’est l’appel de l’argent qui pousse Wario à se lever et partir à l’aventure. Car il s’emblerait que des ruines dans l’ancienne Égypte renferment un trésor à la valeur inestimable. Le jeu se déroulera donc à l’intérieur d’une pyramide, elle-même séparée en quatre mondes accessibles dès le début, et proposant chacun quatre niveaux et un boss. Cela peut sembler court, et c’est le cas, mais l’ingéniosité des niveaux et leur structure particulière compensent en partie ce défaut.

Une structure assez unique donc, surtout en comparaison avec les autres jeux de plates-formes. Ici, pas question de parcourir le niveau de façon linéaire. Il vous faudra en effet trouver la clé qui ouvre le niveau suivant, l’un des quatre joyaux qui ouvrent la porte du boss, activer un interrupteur ouvrant un vortex permettant de quitter le niveau, et bien sûr atteindre ce dernier avant qu’il ne se referme sur vous. Résultat : les niveaux sont longs, et il vous faudra l’explorer soigneusement avant d’activer l’interrupteur. Ce dernier condamne en effet bien souvent certains passages, vous obligeant à trouver un chemin de retour alternatif. Celui-ci renferme également des trésors cachés qu’il vous faudra récolter, le tout sous la pression du compte à rebours.

Heureusement, Wario dispose d’une palette entière de mouvements qui l’aideront à mener à bien sa mission. Il peut bien sûr sauter avec A, charger les ennemis avec B, foncer avec R, mais aussi nager, effectuer des charges au sol ou agriper des ennemis pour les lancer et détruire des blocs. Et qui dit Wario, dit aussi transformations. Ainsi, lorsqu’il se fait piquer par une abeille, Wario devient bouffi, ce qui lui permet de gonfler et s’envoler vers des hauteurs inaccessibles. S’il se fait écraser par une masse, Wario devient fin comme une crêpe et peut se déplacer dans des passages étroits. Et ce n’est qu’un aperçu des possibilités de transformations qui enrichissent le jeu. À noter que contrairement aux deux précédents opus, Wario n’est plus invincible. Ne tentez donc pas l’impossible sous peine de recommencer le niveau.

Graphiquement, le titre fait très fort. L’ensemble est coloré, détaillé et vivant. Wario bénéficie en outre de nombreuses animations plus drôles les unes que les autres, rendant le personnage attachant. Dommage que les ennemis manquent un peu de charisme, au contraire des boss gigantesques.

Finalement, là où Wario Land 4 excelle vraiment, c’est dans son level-design, d’une variété à toute épreuve. Wario passe ainsi d’un coffre à jouets géant dans lequel il fait la course avec des dominos, à un hôtel lugubre aux couloirs labyrinthiques, en passant par un jeu de société géant et une dangereuse usine. Chaque niveau possède en outre une ou plusieurs épreuves de pure réflexion, totalement optionnelle d’ailleurs. De même, toujours pour varier les plaisirs, une salle de jeux rappelant étrangement WarioWare est également accessible.

Oui, Wario Land 4 est court, mais il est surtout d’une ingéniosité rare. Les niveaux sont variés, bien construits, et il faudra les parcourir plusieurs fois pour espérer y dénicher chaque secret. Leur structure particulière rend leur progression encore plus agréable et tranche avec les autres jeux de plates-formes. Ajoutez à cela une réalisation exemplaire, tant sur le plan graphique que sonore, et vous obtenez un jeu qui fera mouche à tous les coups auprès des fans du genre.

Les 10 jeux GBA Ambassadeurs dès ce vendredi !

Le père Noël passera une semaine plus tôt que prévu pour les Ambassadeurs Nintendo 3DS. En effet, c’est ce vendredi qu’ils recevront leurs 10 jeux Game Boy Advance. Et si 5 de ces titres étaient déjà connus, les 5 autres viennent d’être dévoilés. Au final, on pourra donc compter sur :

  • F-Zero: Maximum Velocity
  • Super Mario Advance 3: Yoshi’s Island
  • The Legend of Zelda: Minish Cap
  • Fire Emblem: Les pierres sacrées
  • Kirby & le labyrinthe des miroirs
  • Mario Kart: Super Circuit
  • Mario vs. Donkey Kong
  • Metroid Fusion
  • Wario Land 4
  • WarioWare, Inc. : Mega Mini-jeux

De quoi passer Noël sans ennui et découvrir quelques pépites méconnues de cette portable merveilleuse que fut le Game Boy Advance.

Retour en haut ↑