2014 s’apprête à tirer sa révérence, et comme chaque année, l’heure du bilan a sonné ! Quels sont les jeux marquants des douze derniers mois, quelle console s’est démarqué, quelles promesses n’ont pas été tenues ? Découvrons-le ensemble au travers de ce bilan très personnel.

Wii U, le réveil providentiel

Mieux vaut tard que jamais. Après une première année en dents de scie, et quelques bonnes sorties malheureusement trop espacées dans le temps, Nintendo a enfin mis les bouchées doubles pour satisfaire les acheteurs de sa dernière console de salon. Pour autant, on ne peut toujours pas dire que nous ayons été ensevelis sous les sorties, l’essentiel des efforts ayant été fournis en fin d’année comme on pouvait s’y attendre. Mais force est de constater que la situation va en s’améliorant, et que 2015 est également prometteur.

Mon top 3 cette année ? Il commence avec Donkey Kong Country, qui signe un retour magistral avec Tropical Freeze, en haute définition époustouflante. Mais il nous propose aussi et surtout un challenge à la hauteur des attentes de tous les fans de la première heure et une variété incroyable au niveau du gameplay, grâce à l’ajout de deux nouveaux personnages notamment. Un immanquable pour les fans de plateformes.

Super Smash Bros. for Wii U manque de peu la première marche du podium. Il est pourtant loin d’avoir démérité et le contenu qu’il propose est sans aucun doute l’un des plus complets jamais inclus dans un jeu vidéo. Que ce soit au niveau des modes de jeux, des personnages disponibles, des options de personnalisation, ou de tous les à-côté (la amiibo en tête), le titre fait vraiment très fort et vous occupera pendant de très nombreuses heures.

Et c’est sans surprise Mario Kart 8 qui rafle la palme du meilleur jeu Wii U en 2014. La variété des circuits, l’équilibre parfait qui semble avoir été trouvé au niveau du gameplay, son accessibilité, la convivialité du mode multi et la fluidité du mode en ligne font de ce titre l’indispensable de toutes vos soirées entre amis. Ajoutez à cela l’arrivée de contenu additionnel proposé à un tarif tout à fait correct pour la quantité de contenu mis à disposition, et vous comprendrez pourquoi le titre fait l’unanimité sur la console.

Parmi les autres sorties sur Wii U, on notera l’arrivée de Hyrule Warriors qui fera aisément patienter les fans de Zelda jusqu’à la prochaine aventure de Link l’année prochaine, mais aussi Bayonneta 2, que les gamers attendaient avec impatience.

Nintendo 3DS, la force tranquille

Sans grande surprise, la Nintendo 3DS a continué son petit bonhomme de chemin en 2014, avec une légère diminution du nombre de sorties de qualité tout de même, ce qui finalement arrange bien les joueurs qui ont enfin pu finir leurs titres entamés l’an passé.

Parmi ma sélection cette année, on retrouve Fantasy Life, un jeu unique malheureusement passé un peu inaperçu. Dans la même veine qu’Animal Crossing, ce titre va néanmoins plus loin en vous offrant la possibilité de jongler entre douze professions et d’explorer le monde. Un côté RPG bien agréable qui vient s’ajouter à l’univers graphique sympathique mais pas forcément exceptionnel.

Le professeur Layton faisait également son retour une dernière fois, mais il s’était associé exceptionnellement à son ami Phoenix Wright dans un spin-off plutôt réussi entre la simulation d’avocat et le célèbre jeu d’enquête. Sans doute pas aussi poussé qu’un jeu original de la série, mais définitivement très plaisant à parcourir pour les fans, grâce à son histoire passionnante et particulièrement bien mise en scène.

Enfin, Pokémon Saphir Alpha et Pokémon Rubis Oméga marquaient le retour des épisodes phares, plus de dix ans après les originaux. Toujours aussi prenant, ces volets proposent en plus toute une série de nouveaux modes en ligne, un nouveau scénario et un moteur graphique qui tranche avec ce qui se faisait une décennie plus tôt !

Le Nintendo eShop, ce coffre aux trésors

On aurait trop souvent tendance à l’oublier, mais les consoles de Nintendo proposent aussi une boutique en ligne qui ne cesse de s’étoffer et renferme bien souvent des jeux au potentiel insoupçonné, ou des concepts inédits qu’on ne retrouve pas souvent dans les blockbusters habituels vendus en copies physiques. Le tout est de savoir les choisir. Et par chance, j’ai pu en tester un certain nombre cette année.

Shovel Knight est sans doute celui qui aura enchanté le plus les joueurs et le succès qu’il rencontre est amplement mérité. Teslagrad fait également partie des concepts novateurs et exécutés à la perfection. Enfin, Tengami est mon petit coup de cœur cette année, tant il aura réussi à m’emporter dans son ambiance zen. Dommage qu’il soit si court.

Et en 2015 ?

2015 s’annonce sous les meilleures auspices, avec le retour de très nombreuses licences d’habitude un peu en retrait, comme Yoshi’s Wooly World, Kirby et le pinceau arc-en-ciel et Star Fox, mais aussi des grandes-premières avec Captain Toad, ainsi que Mario Maker, qui exaucera le vœu de très nombreux gamers en leur permettant de créer leurs propres stages de l’univers de Mario. Et ne l’oublions pas, cette année, ce sera aussi le grand retour de la légende de Zelda, pour la première fois sur Wii U, dans un titre aux nombreuses promesses, mais qui n’a dévoilé que très peu de choses quant à son contenu.

Et si tous les regards sont tournés vers la Wii U, n’oublions pas l’arrivée toute proche des nouvelles new Nintendo 3DS et new Nintendo 3DS XL, ces versions améliorées de la console portable de Nintendo, qui proposerons également des jeux exclusifs comme le remake Xenoblade Chronicles. Un titre qui viendra s’ajouter à la collection des joueurs qui auront déjà fort à faire avec The Legend of Zelda: Majora’s Mask 3D, une autre réédition réclamée à corps et à cris depuis quelques mois et qui sera enfin une réalité au printemps prochain.

Les amiibo, la grande nouveauté et l’un des succès de cette fin d’année, vont continuer à débouler en masse et il sera intéressant de voir comment ceux-ci seront exploités dans les prochains jeux de la firme.

Et tout cela, c’est sans compter sur les nombreuses autres surprises que nous réserve la société japonaise qui, on le sait, cultive l’art du secret comme personne. 2015 sera à coup sûr une année excitante !

Publicités