Quel meilleur moment que la sortie de Tri Force Heroes que pour se remémorer quelque peu Four Swords Adventures, l’un des tout premiers Zelda coopératifs.

Un titre qui m’a beaucoup marqué et sur lequel j’ai passé d’excellents moments avec ma sœur. Dommage qu’il soit passé un peu inaperçu à l’époque. Il faut dire que la configuration nécessaire pour y jouer – un Game Boy Advance et un câble Nintendo GameCube Game Boy Advance par joueur – avait de quoi décourager les amateurs.

Et pourtant, même s’il partage quelques similitudes avec son successeur, ce titre n’a rien à lui envier. L’action principale se déroulait en effet sur l’écran TV, mais chaque joueur contrôlait son Link indépendamment grâce à sa console. En entrant dans une maison, l’action continuait sur la console portable et les autres joueurs ne voyaient plus ce que ce dernier trafiquait.

Car il est important de noter que si les joueurs devaient coopérer pour gagner, la compétition était aussi bien présente, puisqu’un classement était établi à la fin de chaque niveau. Autant dire que tous les coups étaient permis dès lors que quelques rubis apparaissaient sur le terrain, et l’on pouvait vite se retrouver poussé dans le vide « accidentellement » par l’un de ses coéquipiers.

Si la technique du totem présente dans Tri Force Heroes n’existait pas à l’époque, le titre proposait bien d’autres formations pour venir à bout des énigmes.

À noter également, les graphismes splendides mêlant graphismes classiques à la Zelda III à des effets en cel-shading, la durée de vie plus que satisfaisante, et aussi… le petit mode « La bataille de l’ombre », discret mais jouissif, dans lequel tous les coups sont permis !

À propos du jeu
  • Console : Nintendo GameCube
  • Éditeur : Nintendo
  • Développeur : Nintendo
  • Genre : Action-Aventure
  • Joueurs : 4
  • Sortie : 7-01-2005