Continuons notre tour des perles du Nintendo eShop avec mon test de The Bridge, un jeu de casse-tête atypique, en noir et blanc et à l’atmosphère particulière.

Le titre s’ouvre sur une scène déroutante : un homme dort paisiblement en-dessous d’un pommier. Pas d’instructions sur ce que vous devez faire, ni sur comment vous devez le faire. Même le mode d’emploi est totalement vide. Vous allez devoir y aller à tâtons.

La première chose qui saute aux yeux, c’est l’esthétique particulièrement réussie du jeu. Tout est entièrement réalisé à la main, et semble avoir été crayonné à l’instant, avec juste ce qu’il faut d’imperfections restantes, comme dans un carnet de croquis. Les musiques, discrètes mais volontairement pesantes, renforcent l’atmosphère mystérieuse.

Le but du jeu est finalement on ne peut plus simple : sortir de chaque niveau. Les commandes, dans la même veine, sont simplissimes : vous dirigez le personnage à gauche et à droite avec le stick directionnel et vous faites tourner l’environnement en tournant le GamePad (ou le stick annexe).

Oui, vous avez bien lu, vous allez devoir mettre les niveaux sens dessus dessous pour parvenir à vous échapper. Chaque stage est en effet construit à la manière de ces célèbres illusions d’optique de M. C. Escher et vous obligeront à observer chaque élément d’une autre façon.

Si les premiers niveaux peuvent sembler simple, les chosent se corsent rapidement avec l’arrivée de nouveaux mécanismes bien pensés comme les vortex, et d’autres ennemis à éviter.

Pour autant, le titre n’est pas non plus insurmontable et peut même se révéler assez relaxant si vous décidez d’y jouer un peu chaque jour. Pratique, la fonction retour en arrière vous permet, en cas d’erreur, de remonter le temps et de revenir où vous le souhaitez dans le niveau en cours. 5, 10 ou 60 secondes, c’est vous qui choisissez.

The Bridge est un puzzle game au concept intéressant qui ravira les amateurs du genre. Doté d’une esthétique particulièrement réussie, le titre est à la fois relaxant, bien dosé quant à sa difficulté, et fait en outre un usage intelligent du Wii U GamePad.

Logiciel fourni par The Quantum Astrophysicists Guild pour les besoins de ce test.

Publicités