Dévoilé lors de l’E3 2014, Captain Toad s’est révélé être la bonne surprise de ce début d’année 2015. Si vous n’avez pas encore craqué, voici peut-être le moment de changer d’avis.

Si vous avez eu votre dose de Mario, première bonne nouvelle : point de plombier moustachu ici, ni même de sauts délicats à exécuter. Car c’est le capitaine Toad, célèbre explorateur rencontré dans Super Mario Galaxy, qui est la vedette ici. Ce dernier part à la rescousse de son amie Toadette, enlevée par une gigantesque oiseau. Un peu maladroit, le petit Toad a jugé utile d’emmener avec lui son sac bien rempli… tellement qu’il ne peut même plus sauter ! Vous allez donc devoir explorer des dizaines de niveaux, affronter des ennemis, et trouver des secrets… sans pouvoir exécuter le moindre saut, et c’est bien là la plus grande différence avec un Super Mario, et ce qui rend le jeu si original.

Pour autant, le concept n’est pas totalement nouveau, puisque les joueurs de Super Mario 3D World avaient déjà eu l’occasion de découvrir une poignée de niveaux du même genre en bonus. Ces mêmes niveaux sont d’ailleurs déblocables si vous avez une sauvegarde du jeu en question sur votre console.

L’idée de base est bien entendue bien plus développée qu’à l’époque, mais le principe reste de même : vous parcourez des niveaux cubiques où la caméra est totalement libre et vous permet donc d’analyser la route à suivre avant de vous lancer. La but ? Récupérer la super étoile bien entendu. Mais pas que, car pour obtenir le score parfait, il faut également remplir un objectif qui n’est révélé qu’une fois le niveau terminé ! Une bonne façon d’augmenter la durée de vie déjà confortable du titre. Il s’agira parfois d’éliminer tous les ennemis, ou au contraire aucun, de récupérer toutes les pièces, ou d’avoir emprunté un chemin particulier. Enfin, trois diamants se cachent dans chaque niveau, et sont également indispensables afin d’obtenir le fameux tampon attestant de votre réussite totale.

Sachez en outre que depuis le mois de mars, un mode optionnel est disponible pour les possesseurs de l’amiibo Toad. Ce dernier vous demande de parcourir une nouvelle fois chaque niveau, à la recherche cette fois d’un petit pixel art de Toad, qui peut se cacher n’importe où dans le niveau. Une fois repéré, il vous suffit de le toucher sur l’écran tactile du GamePad. Pas forcément original ni indispensable, il s’agit d’un petit plus sympathique pour les possesseurs de la figurine.

Contrairement à ce que l’on aurait pu imaginer, la réalisation du titre est exemplaire et le côté cartoon correspond parfaitement à l’univers du petit Toad. Il faut dire que c’est le moteur de Super Mario 3D World qui est utilisé, et il en résulte une explosion de couleurs aux animations fluides et aux effets spéciaux du plus bel effet.

Rien à dire non plus du côté de la maniabilité, puisque vous aurez le choix des armes : incliner le GamePad pour faire pivoter les niveaux, ou utiliser les sticks directionnels si vous préférez plus de précision. Diriger Toad est en outre d’une facilité enfantine, puisque le stick droit le fait marcher, et le bouton A lui permet d’attraper des objets. Et si vous cherchez encore le bouton de saut, je vous invite à recommencer la lecture de cet article !

Pour finir, le jeu n’a pas non plus à rougir de sa durée de vie, même s’il est plutôt taillé pour les sessions courtes, et ce sont ainsi pas moins de 70 niveaux qu’il vous faudra parcourir.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce Captain Toad cache bien son jeu. Il ne paie peut-être pas de mine, mais son concept original et la construction intelligente de ses niveaux vous séduiront à coup sûr. Pour ne rien gâcher, sa maniabilité et sa réalisation sont exemplaires. Si vous êtes à la recherche d’un titre mettant vos méninges à l’épreuve et pensé pour de courtes sessions de jeu, n’hésitez plus !

Publicités