Cela fait déjà un an que j’avais eu l’occasion de tester Pikmin 3. On peut dire que Nintendo a pris son temps pour peaufiner son bijou, car le titre débarque enfin en Europe le 26 juillet prochain. Il me reste donc juste assez de temps pour vous livrer mes impressions sur cette version bien plus avancée que j’ai eu entre les mains.

Dans Pikmin 3, ce sont pas moins de trois capitaines que vous devrez gérer. De quoi optimiser chaque jour d’exploration sur cette planète hostile. Pendant que l’un supervise un groupe de Pikmin construisant un pont, vous pouvez envoyer un deuxième groupe abattre un mur et partir avec un troisième combattre les créatures vous barrant la route. Pour diriger tout ce petit monde, vous avez le choix : à l’ancienne muni d’une manette Wii U pro ou du GamePad, ou avec un Nunchuk et une télécommande Wii Plus. Cette dernière combinaison a d’ailleurs ma préférence, tant il est facile de viser des éléments sur l’écran et d’y envoyer ses troupes. Le GamePad en lui-même affiche une carte très pratique des lieux, vous permettant de retrouver instantanément des unités que vous auriez oubliées sur le champ de bataille ou de mettre sur pied un plan d’attaque. Il est même possible de rappeler un capitaine et ses alliés en quelques clics. Pratique. Accessoirement, il est également possible de jouer en mode off-TV, aussi appelé mode « je préserve mon couple », uniquement sur le GamePad donc !

Pour un jeu qui s’est toujours voulu photo-réaliste, on peut dire que la HD lui va comme un gant. Tout grouille de détails et de vie, et les effets de lumière et autres reflets sur l’eau sont du plus bel effet. Rien à dire en ce qui concerne les animations, c’est du tout bon là encore.

Du côté des nouveautés, en plus du Pikmin Roc, capable de détruire les murs les plus solides, j’ai pu découvrir pour la première fois le Pikmin volant, parfaits pour traverser des étendues d’eau sans craindre la noyade par exemple, ou pour éviter les nuisibles terrestres de petite taille. Mais du côté des Pikmin connus aussi il y a du nouveau, et j’ai ainsi pu découvrir que peu importe son type, un Pikmin doté d’une fleur sur sa tête pouvait désormais flotter un court instant sur l’eau. Voilà qui augure de nouvelles stratégies intéressantes.

Enfin, j’ai aussi pu tester en charmante compagnie le nouveau mode « Bingo » pour deux joueurs. Le principe est simple, chaque joueur dispose d’une grille de bingo sur laquelle sont disposés divers objets. À vous d’être le premier à récupérer tous les objets d’une ligne, colonne ou diagonale. Là où cela devient intéressant, c’est que les deux joueurs jouent sur la même carte et peuvent à loisir venir déranger leur adversaire en leur dérobant un objet qui lui aurait garanti la victoire ou, plus fourbe encore, attirer des ennemis vers les troupes adverses pour décimer l’armée ennemie. De bonnes parties de rigolades en perspective !

Près de dix ans que les joueurs réclamaient un nouveau Pikmin à corps et à cris. L’attente touche à sa fin et il semble qu’elle en valait la peine, du moins à l’issue de cette démo. Si la partie gameplay et les graphismes ne m’inquiètent absolument pas, il ne reste que la question de la durée de vie à régler. On pourra en tout cas compter sur le mode multijoueurs solide pour prolonger l’expérience.