Titre culte de la Wii paru 2010, Donkey Kong Country Returns déboule cette fois sur la portable 3D de Nintendo. Avant de savoir ce que vaut réellement cette adaptation nomade, revenons un instant sur le titre en lui-même.

Rappelez-vous, nous sommes en 2010 et les fans du grand singe n’ont plus eu grand chose à se mettre sous la dent depuis Donkey Kong Country 3 sur Super Nintendo… en 1996. Il y a bien eu Jungle Beat sur Nintendo GameCube, excellent mais néanmoins très différent des épisodes originaux. Imaginez donc leur joie à l’annonce d’un quatrième épisode. Et il faut bien avouer que Retro Studios n’avait déçu personne en donnant un second souffle à la licence-phare de Nintendo. Graphiquement superbe, le jeu se révélait aussi long et bourré d’idées et de mécanismes intéressants. L’un des tout meilleurs jeux de la console, rien de moins !

Cette fois, ce sont les petits gars de Monster Games qui se collent au portage de ce hit en trois dimensions. Autant le dire tout de suite, si vous avez joué à l’épisode Wii, vous ne serez sans doute pas dépaysé. Seule nouveauté de prime abord, on vous propose de jouer en mode « nouveau jeu », qui pourrait finalement être assimilé à un mode facile, puisque vous bénéficiez alors d’un cœur supplémentaire et d’objets spéciaux pouvant vous sortir de situations délicates. Ce ne sera d’ailleurs pas un luxe tant le titre est exigeant.

Au niveau de la maniabilité, on s’adapte également aux contrôles offerts par la portable. Ainsi, les singes se contrôlent naturellement au moyen du pad circulaire, on agrippe les lianes et autres objets avec le bouton R, et les sauts et autres roulades s’effectuent grâce aux boutons. Plus besoin de secouer le nunchuk désormais !

Graphiquement, c’est un ton en-dessous de la Wii tout de même, le jeu tournant à 30 fps contre 60 pour la version originale. Quelques textures semblent légèrement moins détaillées et les temps de chargement un brin plus longs. Enfin, l’écran parait parfois un peu étroit pour l’ensemble, même sur Nintendo 3DS XL. Rien de très dérangeant néanmoins, car ce petit défaut est compensé par l’excellente utilisation qui est faite de l’effet 3D. Il faut dire que le titre, qui joue beaucoup sur l’effet de profondeur avec son action s’étalant sur plusieurs plans, s’y prêtait parfaitement.

Autre ajout appréciable, le jeu offre tout de même un monde supplémentaire incluant une bonne dizaine de niveaux inédits, mais il faudra bien entendu parcourir les premiers mondes avant de les débloquer. Ceux-ci, variés et bien conçus, représentent un challenge intéressant pour les amoureux de la saga.

C’est une conversion de bonne facture que nous sert Nintendo avec ce Donkey Kong Country Returns 3D. La 3D sied en effet particulièrement bien à ce volet et le mode « facile » convient bien à une utilisation nomade. On regrettera finalement seulement le manque de nouveautés dans l’ensemble, malgré 10 niveaux inédits plutôt intéressants, et les graphismes un brin moins impressionnants que sur Wii.