Nintendo vous propose de changer de vie dès le 14 juin prochain, mais j’ai eu l’occasion d’en faire l’expérience en avant-première. Vous embarquez avec moi ?

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore le concept si particulier de la saga, Animal Crossing vous invite à emménager dans un petit village paisible peuplé d’animaux bizarres, dans lequel vous n’avez a priori aucun objectif à accomplir. À vous de voir si vous préférez travailler pour agrandir votre maison, compléter la collection de fossiles du musée, partir à la chasse aux insectes ou à la pêche, ou décorer la ville à votre façon. Le jeu se base sur le calendrier et l’horloge de la vie réelle. Ainsi, en décembre, les habitants fêteront Noël sous la neige tandis qu’en été, le soleil brillera jusque tard le soir. On aime ou on déteste, c’est aussi simple que ça.

Dans cette nouvelle version pour Nintendo 3DS, ne vous attendez pas à une révolution. Le titre reprend les meilleurs éléments des précédents opus et les agrémente ici et là de nouveaux éléments pour mettre le tout au gout du jour.

Le plus grand bouleversement, et c’est une première dans la série, tient au fait que le premier joueur à emménager – il peut y en avoir jusque 4 – sera nommé maire de la ville. Un poste important qui lui octroie deux pouvoirs principaux : il peut mettre en place des projets de travaux publics, comme la construction de nouveaux bâtiments en ville ou d’éléments de décor, et il peut voter des arrêtés, modifiant ainsi certaines règles comme les horaires d’ouverture des magasins ou le niveau d’inflation. Tout cela n’est bien entendu pas gratuit, et il vous faudra sans doute l’aide de vos concitoyens pour réunir les sommes requises. Plus qu’une simple option, le fait de pouvoir incarner le maire vous offre les moyens de personnaliser votre ville de façon bien plus poussée qu’auparavant.

Pour le reste, pas de grand changement à l’horizon, si ce n’est que la plupart des commerces précédemment situés en ville dans l’épisode Wii sont à présent réunis à l’arrière de votre village. Si le côté pratique est indéniable, votre village parait du coup un peu vide et on a moins de plaisir à y déambuler au hasard. D’où l’importance d’investir dans les projets de travaux du maire ? Sans aucun doute !

Au niveau de la réalisation, c’est du tout bon, avec toujours ce petit effet sphérique lorsque vous parcourez le village, renforcé ici par la 3D. Un gros travail semble avoir été effectué sur les textures également, et les musiques du jeu sont inédites.

Pas toujours évident de se prononcer sur un titre comme Animal Crossing, qui évolue au fil de vos sessions de jeux, pendant plusieurs mois. La possibilité d’incarner le maire ouvre en tout cas des nouvelles possibilités intéressantes et l’habillage du jeu est très agréable à l’œil, pour peu que l’on adhère à son univers rose bonbon bien entendu. De nombreuses possibilités online sont en outre encore à découvrir, mais ce sera donc pour le mois de juin !