Chaque jour, faisons le point sur l’un des grands jeux annoncés lors de la conférence E3 2011 de Nintendo. Et aujourd’hui, c’est sur The Legend of Zelda: Skyward Sword, pour Wii, que nous allons nous pencher.

Pour son 25e anniversaire, la série légendaire prend de la hauteur. The Legend of Zelda: Skyward Sword reprend des éléments traditionnels de la saga et marque à la fois un tournant dans la série, en introduisant la reconnaissance parfaite de vos mouvements grâce au Wii MotionPlus, cette technologie qui synchronise vos actions avec celles de Link pour offrir un contrôle plus intuitif que jamais à ce dernier jeu de la saga Zelda.

À retenir :

  • The Legend of Zelda: Skyward Sword propose des combats à l’épée au réalisme inégalé pour que chaque affrontement devienne un véritable défi. La technologie Wii MotionPlus reconnait précisément l’angle de chacune de vos attaques, comme si l’épée de Link était entre les mains du joueur. Analysez le style de combat de votre adversaire pour pouvoir contre-attaquer en conséquence.
  • Explorez un monde gigantesque à deux niveaux : un royaume céleste et la terre ferme, formant un mélange inédit dans un Zelda. Link peut se déplacer dans les cieux grâce à un oiseau rare, ou descendre pour accomplir une quête épique sur le continent qui a bâti la légende contée dans Ocarina of Time.
  • De nombreux énigmes et casse-tête vous attendent. Il ne sera pas aisé de traverser les forêts, volcans ou déserts du jeu, car les obstacles et les pièges seront nombreux et difficiles à surmonter. Une fois l’accès à un donjon débloqué, le vrai challenge commence avec de nouvelles énigmes et encore plus d’ennemis à abattre.
  • Ce Zelda introduit encore plus d’objets, d’armes et de trésors que par le passé. Le joueur devra utiliser son arsenal sans cesse grandissant pour retourner explorer des lieux déjà visités et découvrir de nouvelles zones cachées.
  • À découvrir fin 2011.

MON AVIS — Je ne sais pas vous, mais je trouve que ce Zelda s’annonce vraiment différent des autres et ce n’est pas forcément une mauvaise chose. D’abord sceptique à propos de ses graphismes, je trouve ce style impressionniste de plus en plus réussi. La variété du monde à parcourir – entre ciel et terre – me fait également bien plaisir. Le scénario a l’air encore bien mystérieux, mais l’histoire semble se passer avant Ocarina of Time, ce qui nous promet bien des révélations à venir. Enfin, le système de combat semble cette fois répondre réellement aux attentes des joueurs, avec une précision à toute épreuve, et une vraie stratégie à préparer avant chaque combat. Vivement la fin de l’année !