Je dois vous l’avouer, je ne suis pas un grand fan de New Super Mario Bros. sur Nintendo DS, la faute à un manque cruel de nouveautés et surtout de difficulté à mon goût. Alors quand deux nouveaux Mario ont été annoncés en juin dernier, vous imaginez bien que c’est sur Super Mario Galaxy 2 plutôt que sur New Super Mario Bros. Wii que mon attention s’est portée. Pourtant, me voici aujourd’hui à nouveau en compagnie du plombier… Pour cette première heure de jeu, c’est au mode solo que nous allons nous intéresser. Plaaaaace au jeu !

Faisons tout d’abord taire les mauvaises langues, non, NSMB Wii n’est pas un portage de la version DS. Les images présentes dans cet article ne lui rendent d’ailleurs pas honneur, et il faut le voir en action pour se rendre compte que les graphismes du jeu ont réellement été travaillés. Les développeurs ont en effet pris soin de conserver l’esprit particulier de la série tout en lui ajoutant cette touche de modernité qui fait toute la différence, rendant l’ensemble vraiment vivant et agréable à regarder.

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, il m’a fallu quelques minutes d’adaptation avant de prendre Mario en main. Ce dernier met en effet quelques secondes à démarrer, mais aussi à s’arrêter… ce qui m’a vallu une première vie en moins face à un simple Goomba ! Oublions ça… Le premier niveau passé, par contre, on retrouve vite ses marques et c’est tant mieux, car on sent que les développeurs ont voulu placer la barre un cran plus haut question difficulté et personne ici ne s’en plaindra.

Les nouveautés du titre ne se font pas attendre très longtemps. Ainsi, on découvre dès le premier niveau le champignon hélice qui vous permet de vous envoler un court instant puis de planer doucement. Un objet indispensable pour atteindre des plates-formes surélevées, abritant bien souvent l’une de ces trois pièces étoile si importantes. Autre transformation inédite, la fleur de glace, qui vient donc concurrencer l’inlassable fleur de feu. Tout sauf inutile, celle-ci vous permet de geler vos ennemis un court instant. Libre à vous ensuite d’effectuer une charge au sol pour vous en débarrasser, ou de soulever le glaçon et vous en servir comme projectile. Dans les niveaux aquatiques, vous pourrez même vous en servir comme iceberg. Malin !

Et puis, comment ne pas citer Yoshi, qui fait un retour en fanfare. Bien utile, cette monture vous permet non seulement de sauter plus haut que d’habitude, mais aussi de gober vos ennemis et de recracher certains d’entre eux.

Quant à l’ambiance sonore, je dois dire que j’ai été un peu déçu. Le thème de NSMB DS ne fait pas vraiment partie de mes préférés et le retrouver tel quel ici ne m’enchante guère. En revanche, les voix des personnages sont désormais bien plus variées et on sent que Charles Martinet a dû s’en donner à coeur joie !

VERDICT : 8/10 — Je ressors donc confiant de cette première heure solo. Le titre a bénéficié de toutes les attentions et se révèle soigné, frais et surtout plus technique que son prédécesseur. Il ne me reste plus qu’à m’essayer au mode multi pour savoir si oui ou non NSMB Wii deviendra un indispensable de la console. À suivre !

Publicités